Rouen

Innovation

FeelObject élabore des plans en 3D tactiles pour pallier le handicap visuel

Par Sylvie Mignard, le 13 octobre 2022

La société rouennaise FeelObject, concepteur de Virtuoz, un système de plans 3D tactiles et sonores destinés à aider les malvoyants à s’orienter dans des espaces intérieurs, prépare une levée de fonds pour passer en phase d’industrialisation.

Virtuoz permet de présenter les plans de lieux aux déficients visuels, qui peuvent déchiffrer par le toucher et grâce à des indications sonores.
Virtuoz permet de présenter les plans de lieux aux déficients visuels, qui peuvent déchiffrer par le toucher et grâce à des indications sonores. — Photo : Feelobject

Créée en 2015 par Céline Favy-Huin et Sylvain Hui, l’entreprise FeelObject, spécialisée dans la sous-traitance en matière d’impression 3D professionnelle pour le secteur industriel, a décidé en 2017 de créer un pôle dédié à l’innovation autour du handicap visuel. Cette société aux allures de start-up commercialise aujourd’hui un produit baptisé "Virtuoz", un plan qui permet aux personnes malvoyantes de percevoir l’organisation de l’intérieur d’un bâtiment grâce au toucher et à l’ouïe.

Après deux ans de R & D, une version fixe de Virtuoz, destinée à être positionnée à l’entrée des bâtiments, mais aussi une version mobile pouvant être confiée aux personnes malvoyantes voient le jour. "Une personne non-voyante ou malvoyante ne peut se déplacer seule dans un environnement qu’elle ne connaît pas", explique Céline Favy-Huin. "Nous avons donc décidé de développer un plan en relief qui lui permette d’avoir une compréhension globale de son environnement et de se déplacer. Outre les indications tactiles, des symboles déclenchent des explications sonores qui permettent de se représenter parfaitement les lieux, qu’il s’agisse de la disposition des toilettes, du positionnement d’un bouton d’ascenseur ou encore du sens d’un escalier". Et pour accélérer son développement, la start-up s’apprête à opérer une levée de fonds de 600 000 euros, afin de passer en phase d’industrialisation.

Objectif Paris 2024

À l’origine basés en Auvergne, les fondateurs décident, au sortir des derniers confinements, de quitter leur région pour s’établir dans une "ville plus proche de Paris" notamment dans la perspective des JO 2024, et se fixent à Rouen. "Nous avons vraiment été séduits par la métropole de Rouen et l’enthousiasme de différents acteurs pour notre projet", explique Céline Favy-Huin. FeelObject a donc pris ses quartiers au sein de la pépinière d’entreprises Seine-Innopolis et est accompagnée dans son développement par le Village by CA Rouen Vallée de Seine. 
Après un démarrage concluant de la commercialisation Virtuoz, auprès d’entreprises telles que Procter & Gamble, la Métropole Rouen Normandie, Solideo (société de livraison des ouvrages olympiques) ou encore le Musée d’Art et d’Histoire de Genève, la crise sanitaire a retardé le développement du projet. Mais la levée de fonds devrait permettre de donner un coup d’accélérateur aux ambitions de la jeune entreprise, avec en ligne de mire les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. En effet, les fondateurs de FeelObject comptent bien permettre aux malvoyants ou non-voyants d’appréhender facilement l’environnement dans lequel ils seront appelés à se mouvoir lors de la compétition. Un objectif dont la réalisation pourrait passer par l’équipement des centres d’entraînement dès 2023.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition