Morbihan

Événementiel

Interview Yann Plantard : "Nous attendons 2 500 visiteurs pour le salon Parcours Entreprendre"

Entretien avec Yann Plantard, président de Parcours Entreprendre

Propos recueillis par Ségolène Mahias - 05 septembre 2022

La seconde édition de Parcours Entreprendre, dédié aux créateurs, repreneurs et dirigeants d’entreprises, se tiendra le 26 septembre au Parc Chorus de Vannes. Ses organisateurs attendent 2 500 visiteurs, des créateurs, dirigeants et repreneurs d’entreprise. Yann Plantard révèle les nouveautés 2022 et annonce que l'édition 2023 aura lieu à Lorient

Yann Plantard, président du Salon Parcours Entreprendre, peaufine les détails de la seconde édition qui aura lieu le 26 septembre à Vannes.
Yann Plantard, président du Salon Parcours Entreprendre, peaufine les détails de la seconde édition qui aura lieu le 26 septembre à Vannes. — Photo : www.tonyguillou.com - Tony Guillou

Parcours Entreprendre, le premier salon morbihannais dédié aux créateurs, repreneurs et dirigeants d’entreprises revient le 26 septembre prochain au parc Chorus de Vannes, quel bilan avez-vous fait de la première édition ?

En 2021, le salon Parcours Entreprendre était une première et nous avions la volonté de le refaire. Nous avons accueilli 1 500 visiteurs sur une journée. La première édition a vraiment été un succès en rassemblant des créateurs, dirigeants, repreneurs d’entreprise et tout l’écosystème qui gravite autour. Nous avons eu l’idée d’organiser ce salon avec Anne-Louise Rodes. Elle est expert-comptable et moi agent d’assurances. Au quotidien, nous échangions avec des créateurs pour qui c’était un peu le parcours du combattant au moment du lancement de leurs entreprises. Il existe bien le salon Entreprendre à Rennes mais 90 % des visiteurs sont d’Ille-et-Vilaine et c’est pareil pour les salons nantais ou brestois. Le Morbihan devait avoir son salon avec ses acteurs locaux. Pour cela, nous pouvons nous appuyer sur une bonne équipe à l’organisation.

Vous aviez mené l’enquête auprès de vos visiteurs de la première édition, quels enseignements vous a-t-elle livrés ?

Effectivement, outre la fréquentation, nous avons souhaité interroger nos visiteurs pour améliorer l’événement. Il nous a aussi apporté son lot de révélations : 25 % des visiteurs sont des dirigeants d’entreprise qui ont été intéressés par les ateliers mais aussi par le volet de la reprise d’entreprise. Nous avons eu 51 % de créateurs quand on imaginait que le chiffre pourrait atteindre 80 %. Nous avons donc eu un vrai mix de visiteurs. Les exposants ont été satisfaits. Bpifrance, par exemple, qui nous a indiqué avoir conduit ses plus gros dossiers morbihannais suite à l’événement.

L’enquête a aussi ouvert des points de progrès notamment des stands plus ouverts. C’est donc la règle que nous avons décidé d’adopter pour la seconde édition : tous les stands - 45 à date - seront ouverts de la même façon. De quoi gagner en fluidité et visibilité.

Quelles seront les nouveautés de cette seconde édition ?

Outre l’évolution de la configuration des stands, les visiteurs pourront profiter d’une place centrale avec un bar et des espaces pour se détendre ou échanger lors de rendez-vous personnalisés. Il y aura aussi un pôle commun pour les institutionnels, les réseaux d’accompagnement des entreprises. Les fondamentaux demeurent aussi, comme l’entrée, gratuite. L’événement demeure au parc Chorus de Vannes qui est un bel outil pour accueillir un public morbihannais majoritairement même si nous avons aussi des visiteurs d’autres départements comme les Côtes-d’Armor. Les ateliers ont connu un vrai succès l’an passé avec des sujets de prédilection comme l’élaboration du business plan, convaincre son banquier, trouver des prospects sur LinkedIn, la marque employeur… Ils seront aussi proposés cette année. Côté financier, nous bénéficions du soutien des collectivités locales, de partenaires privés. À cela s’ajoute la location des stands qui nous permet de tenir notre budget qui se situe entre 90 000 et 95 000 euros.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition