Vannes

Numérique

Ready4Sea prend le large avec son carnet de santé pour bateaux

Par Ségolène Mahias, le 11 janvier 2023

Avec son carnet de santé mobile pour bateaux, la start-up morbihannaise Ready4Sea, se lance sur le segment de la sécurité en mer. L’application est téléchargeable sur les plateformes dédiées en version gratuite mais avec des fonctionnalités payantes selon les besoins couverts.

Marion Loyer-Tennant et Nicolas Remy, les co-fondateurs de Ready4Sea, ont présenté leur application lors du salon Nautic.
Marion Loyer-Tennant et Nicolas Remy, les co-fondateurs de Ready4Sea, ont présenté leur application lors du salon Nautic. — Photo : Ready4Sea

Larguer les amarres, prendre le large tout en évitant les avaries : c’est l’objectif de tout plaisancier. Parfois, le plan comporte des accrocs. Preuve en est, les Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (Cross) constatent que 30 % de leur temps d’intervention pour la plaisance est lié à des soucis dus au système de propulsion des bateaux. Forts de leurs expériences respectives avec un tour du monde pour l’un et une année sabbatique à bord pour l’autre, Nicolas Remy et Marion Loyer-Tennant ont décidé de capitaliser sur leurs connaissances pour développer une application mobile visant à sécuriser l’entretien des bateaux de plaisance. "Nous avions chacun mis au point nos propres outils de gestion pour l’entretien de nos bateaux. Il en allait de la sécurité de nos familles", rappelle Nicolas Remy. Exit donc les feuilles de papier, les tableaux Excel, place aux outils numériques et à l’application sur mobile. "On a toujours son smartphone à portée de main."

Membre d’Incub’Activ

Avec une expérience au sein d’une start-up dans l’univers du sport et une formation en informatique, Nicolas Remy a assuré le développement de l’application qui est disponible pour Android et Ios. Le tout gratuitement. "Nous avons testé l’application auprès d’une centaine de pratiquants de voile avant de l’ouvrir."

Retenue par Vipe, la technopole de Vannes, au titre de projet innovant, Ready4Sea a rejoint leur incubateur et accélérateur de start-up, Incub’Activ. Durant trois mois, la jeune pousse va suivre un programme pour passer à la vitesse supérieure. Marion Loyer-Tennant et Nicolas Remy ont ciblé trois grandes familles d’utilisateurs de leur solution sur laquelle repose leur modèle économique. "Il y a le plaisancier qui aura un accès freemium. Pour la plupart, les fonctionnalités de base suffiront. Mais si on prend l’exemple d’un propriétaire d’un voilier de 13 mètres par exemple, il aura des besoins de maintenance plus importants que celui qui possède un bateau à moteur de 6 mètres." Pour les bateaux nécessitant plus de points de vigilance, les deux créateurs ont imaginé un carnet de santé plus complet et payant. "Nous sommes à ce stade d’établissements des prix, ce sera de l’ordre de quelques dizaines d’euros par an."

Une version pro payante

Autre segment : les professionnels. Ready4Sea entend s’adresser à des skippers, loueurs, des écoles de croisière, des professionnels qui entretiennent les bateaux à terre, ceux qui font de l’hivernage, etc. "Cette version sera très complète avec de nombreuses fonctionnalités. La volonté est d’apporter un service : la saisie pourra se faire lors de la maintenance sur le bateau avec des données entrées directement sur l’application via son smartphone." Enfin, cette version pro permettra de partager les informations entre de multi-utilisateurs : les professionnels mais aussi les propriétaires, des locataires éventuels, etc. "Cette version complète sera disponible d’ici l’automne 2023." Enfin, à moyen terme, la société pourrait vendre sa solution à des assureurs qui eux-mêmes pourraient la proposer à un pool d’assurés pour limiter les risques de sinistre. "Nous visons les 50 000 euros de chiffre d’affaires d’ici 2024 puis au terme de ce premier round, nous pourrions lever des fonds pour accélérer commercialement en France et en Europe."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition