Morbihan

Nautisme

Comment Plastimo tente de garder le lien avec ses clients

Par Ségolène Mahias, le 23 novembre 2020

Pour pallier l'annulation de salons majeurs et le reconfinement, l'entreprise lorientaise Plastimo a mis en place différentes stratégies pour garder le lien avec ses clients. La PME qui fabrique des équipements de sécurité en mer a notamment investi dans un camion pour aller à la rencontre de ses distributeurs. 

Plastimo a investi dans un camion pour aller à la rencontre de ses distributeurs pour leur présenter les nouveautés de Zhik, la marque australienne de vêtements techniques.
Plastimo a investi dans un camion pour aller à la rencontre de ses distributeurs pour leur présenter les nouveautés de Zhik, la marque australienne de vêtements techniques. — Photo : Plastimo

"Nous sommes tous à égalité devant la difficulté." Cathy Millien est philosophe. Directrice de la communication du concepteur et fabricant d’équipements de sécurité en mer Plastimo (102 salariés, 26 M€ de CA), elle a dû faire face avec ses équipes à l’annulation en série d’événements majeurs du nautisme, notamment les salons professionnels Mets (Amsterdam) et Nautic (Paris).

Salon nautique virtuel

Des annulations qui sont venues s’ajouter à un premier semestre mis à mal par la crise sanitaire du coronavirus. La PME lorientaise, qui réalise 60 % de ses ventes entre mars et juillet, a choisi de passer à l’offensive. "En septembre, nous avons organisé deux à trois visioconférences par semaine avec nos clients canadiens et japonais qui ne pouvaient pas se déplacer. Nous avons ainsi pu leur présenter nos nouveautés ", décrit la dirigeante. Plastimo s’est aussi positionnée pour participer au salon Mets… à distance. "L'organisation a décidé de mettre sur pied un salon virtuel. C’est un bon moyen de garder le contact avec nos clients même si cela manque un peu de convivialité."

Un camion pour aller à la rencontre des clients

L’entreprise a aussi choisi de passer du virtuel au réel avec Zhik, la marque australienne de vêtements dédiés à la plaisance et à la course au large dont elle est devenue le distributeur exclusif. "Nous avons choisi d’aller à la rencontre de nos clients avec un camion dédié. C’est un moyen logistique exceptionnel pour nous et adapté au contexte. À bord, ont pris place notre chef de produit et un commercial qui vont faire découvrir l’ensemble de la collection à nos clients", raconte Cathy Millien. Les premiers retours de ces rencontres premium sont positifs pour l’industriel. Comme pour les visioconférences, Plastimo espère que cela se traduira par des commandes. 

En attendant Plastimo se prépare à prendre possession de nouveau siège social. Situé à deux pas de son site de production, zone de Keroman, le bâtiment de 800 mètres carrés, propriété d’un investisseur, devrait être achevé début 2021. Le site accueillera l’ensemble des services administratifs Ce nouvel équipement s'ajoute à l'usine de 1 000 m² et à la plateforme logistique de 7 800 m².

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail