Région Sud

Industrie

Florence Dibon-Gallo, nouveau pilote d’Euro-Tech

Par Nathalie Bureau du Colombier, le 03 janvier 2018

Rien ne prédestinait Florence Dibon-Gallo à reprendre l’entreprise fondée par ses parents il y a 27 ans. Après avoir débuté sa carrière professionnelle dans le tourisme comme agent d’escale pour AOM/Air Liberté à Orly, elle rejoint Euro-Tech en 2003, au lendemain de la faillite de la compagnie aérienne.

Directrice générale d’Euro-Tech depuis 2014, Florence Dibon-Gallo est en cours de rachat de l’entreprise familiale. Elle en deviendra PDG en janvier prochain. — Photo : NBC

Virage à 360 degrés pour Florence Dibon-Gallo. Cette ancienne hôtesse à l’aéroport d’Orly pour AOM/Air Liberté, se retrouve aux commandes d’Euro-Tech, société de conseil en ingénierie fondée en 1990 par sa mère Marie-Claude Dibon pour servir les industriels des rives de l’Etang de Berre.

« Lors du plan social d’AOM je suis revenue à Marseille pour travailler au tri bagage de l’aéroport de Marseille et j’ai accepté l’offre de mon père de rejoindre l’entreprise. Ayant un bac de comptabilité, j’ai rejoint ce service. J’ai suivi des formations jusqu’à prendre la direction financière d’Euro-Tech », raconte Florence Dibon-Gallo. En 2014, elle reprend la direction générale de la PME, son père conservant la présidence.

Rachat de l'entreprise

« J’ai suivi une formation d’un cabinet de coaching pour m’aider à enfiler le costume de directeur général. Se pose un réel problème de crédibilité quand arrive la deuxième génération. Nous devons prouver notre capacité à diriger. J’ai fait HEC Paris et suivi un master en qualité sécurité pour connaître toutes les exigences liées à l’industrie », précise Florence Dibon-Gallo.

En 2017, elle s’inscrit à l’IRCE pour apprendre à reprendre en douceur l’entreprise de ses parents. « L’IRCE m’a expliqué comment appréhender le dialogue avec mes parents, mes salariés», ajoute-t-elle. Depuis 2014, le chiffre d’affaires a bondi de 2,9 M€ à 4,3 M€. En juillet 2017, elle a fait une offre ferme à ses parents pour racheter l’entreprise. La signature officielle est prévue début janvier.

Directrice générale d’Euro-Tech depuis 2014, Florence Dibon-Gallo est en cours de rachat de l’entreprise familiale. Elle en deviendra PDG en janvier prochain. — Photo : NBC

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture