Mayenne

BTP

MBN s'appuie sur Deschamps pour développer la construction hors site

Par Cédric Menuet, le 02 juin 2021

Avec sa nouvelle société MBN, la Mayennaise Nathalie Planchais veut s’appuyer sur les compétences techniques de sa PME Deschamps pour développer sa nouvelle activité de construction hors site. Un nouvel axe de développement qui aidera aussi Deschamps à lisser son activité.

À la tête du fabricant mayennais de charpentes Deschamps, Nathalie Planchais fonde cette année la société Maisons Bois Nath (MBN), dédiée à la construction modulaire.
À la tête du fabricant mayennais de charpentes Deschamps, Nathalie Planchais fonde cette année la société Maisons Bois Nath (MBN), dédiée à la construction modulaire. — Photo : Cédric Menuet

Dirigeante depuis 2008 du fabricant mayennais de charpentes Deschamps, Nathalie Planchais élargit ses activités à la construction hors site. Elle lance ainsi MBN (Modulaire Bois Nath) à Saint-Denis-de-Gastines, dans le Nord-Mayenne, une nouvelle entreprise rassemblant ses marques Aizence et Maisons Bois Nath, dédiées à la construction modulaire pour les professionnels et les particuliers.

Tendance de marché

Des offres qui s’appuient sur le savoir-faire technique de l’entreprise Deschamps. Comptant 45 salariés pour un chiffre d’affaires de 5,5 millions d’euros, cette PME familiale est spécialisée en conception, production et pose de charpentes en bois et en métal pour des donneurs d’ordre publics et privés. Depuis quatre ans, elle se diversifie donc avec la marque Aizence et ses espaces modulaires pour les professionnels. "À l’époque, nous voulions proposer à nos clients un nouveau produit en propre. La construction modulaire s’est imposée en tant que tendance de marché et par nos compétences internes dans la conception et la réalisation en atelier d’éléments préfabriqués", explique Nathalie Planchais. Il en résulte le module Aizence, qui fait l’objet d’un dépôt de brevet. Mesurant 6x3 mètres, il peut être utilisé pour une extension, une surélévation ou une création pure de bâtiment, pour une clientèle de professionnels.

Développer l’offre vers les particuliers

Toutefois, la crise sanitaire donne un coup de frein brutal au développement de cette nouvelle activité. "Nos clients professionnels avaient d’autres priorités en 2020 que d’étendre leurs locaux. Le confinement et l’explosion du télétravail ayant montré l’importance d’améliorer son habitat, nous avons donc décidé d’élargir notre offre hors site vers les particuliers", poursuit Nathalie Planchais.

La dirigeante choisit de se diriger vers une offre de construction passive, en bois. Pour cela, elle suit une formation à l’écoconception à la CCI de Maine-et-Loire et un technicien du bureau d’études est formé à la conception de maisons éligibles à la labélisation Maison Passive. Deux modèles sont ainsi proposés à la vente : un T2 de 42 m² et un T3 ou T4 de 63 m², livrés équipés avec leur électroménager et dotés d’une chambre et d’une salle de bains. Une offre à moins de 150 000 euros que la jeune société MBN propose aux particuliers souhaitant accueillir de la famille âgée ou se lancer dans la location. Deux maisons témoins seront ainsi installées avant la fin de l’année à Saint-Denis-de-Gastines.

Ainsi, MBN permet à Deschamps de lisser sur l’année une production contrainte par la publication des marchés publics. Les deux sociétés restent indépendantes l’une de l’autre. "C’est un développement à moyens constants. Je ne veux pas brûler les étapes. Nous allons d’abord nous concentrer commercialement sur la Mayenne et les départements limitrophes", tempère la dirigeante. Un point noir toutefois, la question du prix et de la pénurie de matériaux. "Ce sont des coûts que l’on peut difficilement répercuter sur nos clients et que nous devons donc absorber", précise Nathalie Planchais, qui revêt également la casquette de vice-présidente de la Fédération Française du Bâtiment en Mayenne.

À la tête du fabricant mayennais de charpentes Deschamps, Nathalie Planchais fonde cette année la société Maisons Bois Nath (MBN), dédiée à la construction modulaire.
À la tête du fabricant mayennais de charpentes Deschamps, Nathalie Planchais fonde cette année la société Maisons Bois Nath (MBN), dédiée à la construction modulaire. — Photo : Cédric Menuet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail