• Industrie

    Rachat d'Ascoval et Liberty Rail par Saarstahl : le tribunal de commerce de Paris donne son feu vert

    03 août 2021

    Le tribunal de commerce de Paris a rendu sa décision le 2 août 2021 et elle est sans surprise. Le sidérurgiste allemand Saarstahl (CA 2020 : 1,7 Md€ ; effectif mondial : 6 400) est autorisé à racheter les deux sites français du groupe britannique Liberty Steel : Ascoval à Saint-Saulve dans le Nord (200 M€ de CA, 270 salariés) et Liberty Rail à Hayange en Moselle (275 M€ de CA, 430 salariés). Le premier fournit l'acier recyclé et le second le transforme en rails pour ses clients européens dont la SNCF et RATP. Cette homologation tombe un mois après l’annonce d’un accord de principe entre les deux parties. Le closing définitif doit avoir lieu ce mercredi 4 août 2021. "C’est une nouvelle très positive pour les sites d’Ascoval et Hayange, réagit la communication de Liberty Steel. Un choix solide pour ces deux sites industriels qui affichent ensemble un leadership européen sur la filière du rail vert." Le luxembourgeois ArcelorMittal et l’italien Beltrame avaient, eux aussi, déposé une offre de rachat.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos