Textile

Le groupe mosellan Dodo rachète le rhodanien ACF

Par Lucas Valdenaire, le 08 septembre 2021

L’acquisition, réalisée en juillet, est officielle depuis la rentrée : le groupe Dodo, basé à Saint-Avold (Moselle), rachète le spécialiste de la literie ACF situé à Cours-la-Ville (Rhône). L’industriel lorrain renforce ainsi sa position sur le marché de la couverture et de la petite enfance. Dodo entre également dans le monde des vêtements dédiés aux professionnels de santé.

Didier Hannaux (gauche) et David Czimowski (droite), respectivement président et directeur général du groupe Dodo, entourent le dirigeant d’ACF Alain Couble.
Didier Hannaux (gauche) et David Czimowski (droite), respectivement président et directeur général du groupe Dodo, entourent le dirigeant d’ACF Alain Couble. — Photo : Dodo

Neuf mois après avoir intégré la marque aveyronnaise Canat via sa filiale CTM Style, le groupe mosellan Dodo remet le couvert avec une nouvelle croissance externe. Le fabricant d’articles de literie situé à Saint-Avold vient de reprendre la société ACF, basée à Cours-la-Ville (Rhône) et spécialiste du linge de maison, des articles de puériculture et des équipements pour les professionnels.

Avec ses 4 000 points de vente en France, ses 160 collaborateurs et ses 30 millions d’euros de chiffre d’affaires, le groupe ACF permet au géant lorrain du sommeil de dépasser les 900 salariés et d’atteindre les 180 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Le dirigeant de l’entreprise rhodanienne Alain Couble reste aux commandes et assure dans un communiqué que "les deux entités partagent les mêmes valeurs : j’ai vite compris que leur vision du pilotage d’une entreprise me permettrait de passer le relais en toute confiance pour la pérennité du groupe ACF et de ses salariés."

Dodo "relance la couverture"

Avec cette nouvelle acquisition, Dodo met la main sur Poyet Motte, l’une des rares usines de couvertures encore en activité en France. Née en 1839, la marque rhodanienne devient la plus ancienne du groupe mosellan, détrônant Drouault créée en 1850. "C’est un mariage assez fabuleux pour les prochaines années, se réjouit le directeur général de Dodo David Czimowski. Grâce à ce rachat, nous relançons la couverture et nous renforçons nos positions industrielles. C’est une belle histoire pour notre société qui, au départ, faisait de la couverture piquée."

Par ailleurs, l’entreprise de Saint-Avold fait un pas supplémentaire dans l’univers de la petite enfance avec deux nouvelles entités Cedoo et Domiva, complémentaires de sa propre marque Mon P’tit Dodo. Elle en profite pour renforcer son pôle dédié au linge de maison grâce à la marque Toison d’Or. Sa présence sur le marché des hôtels et des collectivités est aussi consolidée par Lamy, historiquement basée à Châlons-en-Champagne (Marne).

À la conquête des marchés publics et des collectivités

Via la manufacture Bastié de Castres (Tarn), le groupe lorrain peut également faire son entrée sur le marché des vêtements de confort pour les professionnels de santé et ainsi diversifier son offre auprès des marchés publics et des collectivités. "Des secteurs où, en tant qu’industriel français, nous n’étions pas assez implantés, poursuit David Czimowski. Ce rapprochement va nous permettre d’aller beaucoup plus vite que si nous démarrions de zéro."

Enfin, sur le plan social, le directeur général se veut rassurant : "Il y a zéro menace sur l’emploi, promet-il. Au contraire, je suis en train de lancer plusieurs recrutements pour développer les synergies et accompagner tous ces projets d’intégrations." Des responsables qualité, des commerciaux et des spécialistes en informatique sont déjà recherchés sur le site rhodanien. Des investissements matériels sont également annoncés puisque Dodo souhaite renouveler plusieurs métiers à tisser au sein de sa nouvelle usine de couvertures.

Didier Hannaux (gauche) et David Czimowski (droite), respectivement président et directeur général du groupe Dodo, entourent le dirigeant d’ACF Alain Couble.
Didier Hannaux (gauche) et David Czimowski (droite), respectivement président et directeur général du groupe Dodo, entourent le dirigeant d’ACF Alain Couble. — Photo : Dodo

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail