La Roche-sur-Yon

Communication et médias

Zelive invente une application pour médiatiser le sport amateur

Par Cyril Raineau, le 11 juin 2021

Ancien commentateur radio des rencontres du club de football l'AJ Auxerre, Laurent Brussel a posé ses valises à la Roche-sur-Yon, en Vendée, et s’attelle désormais au lancement de Zelive. Sa start-up développe une application mobile à destination des clubs pour une diffusion des rencontres en direct.

Laurent Brussel souhaite déployer son application Zelive en septembre 2021.
Laurent Brussel souhaite déployer son application Zelive en septembre 2021. — Photo : Zelive

Le créateur

Laurent Brussel, 41 ans, a effectué l’essentiel de sa carrière dans l’automobile, comme vendeur puis chef des ventes. Ayant vécu dans l’Yonne durant vingt ans, il a fondé des associations sportives et un groupe de supporters du club de foot AJ Auxerre. Lequel lui a offert l’opportunité " de commenter les matchs pour une radio locale pendant huit ans", décrit l’entrepreneur. Il y a cinq ans, il quitte la Bourgogne et rejoint la Roche-sur-Yon.

L’idée de créer une application diffusant des rencontres sportives "est venue en discutant avec des amis, raconte-t-il. Nous nous disions que c’était dommage de ne pas avoir conservé les souvenirs que nous nous étions forgés." L’opportunité d’avoir pu transmettre sa passion du football par les ondes durant plusieurs années a aussi servi de révélateur. Il crée alors la start-up Zelive, aujourd’hui hébergée par La Loco Numérique à la Roche-sur-Yon. Elle est soutenue par la Région Pays de la Loire à hauteur de 7 000 euros et par le réseau Entreprendre Vendée via un prêt d’honneur de 30 000 euros et deux années d’accompagnement. Laurent Brussel, épaulé par Timothé Corniot au marketing, est à la recherche d’un développeur pour la partie technique.

Le concept

Zelive est une application mobile communautaire dédiée à la médiatisation du sport amateur. Elle permet la diffusion en live des rencontres sportives. Le match est filmé avec un téléphone et l’application comprend une mini-régie pour intégrer sur l’écran le score, le nom des équipes, le chronomètre… Autre option, la diffusion de publicité, fournissant aux clubs de nouvelles ressources financières. Outre une rencontre, le live peut concerner une interview d’un coach, un entraînement, les coulisses du match… Les clubs paient l’application, à raison de 299 euros par an pour un compte. Les particuliers (supporters, familles, etc.) disposent d’un accès gratuit. Elle devrait être opérationnelle en septembre sur la Vendée, les départements limitrophes et l’Yonne.

L’application de la start-up bordelaise Rematch est la principale concurrente. "Contrairement à Zelive où tout le match est filmé et diffusé, Rematch ne propose que les meilleurs moments, note Laurent Brussel. Autre différence, nous demanderons au club de nommer la personne qui filme et nous la formerons, car elle doit être responsabilisée pour fournir le meilleur contenu."

Les perspectives

Début 2022, l’application va s’enrichir de nouveaux sports, d’un "chat" live et de la géolocalisation afin qu’un potentiel spectateur voit d’un coup d’œil sur son téléphone quel club est partenaire de Zelive et ainsi suivre la rencontre qu’il souhaite. "Nous souhaiterions un accès à notre plateforme en replay. Nous fournirions ainsi aux clubs les retransmissions pour du coaching. Il permettrait aussi aux clubs de détecter des joueurs et recruter." L’application devrait être disponible sur tout le territoire en 2022, avant une ouverture à l’international en 2023.

Avant fin 2021, Zelive souhaite atteindre 250 comptes clients puis 1 000 comptes l’an prochain. Quant à la rentabilité, "il est prématuré de l’évoquer, nous verrons où nous en sommes fin 2021". Une première levée de fonds est envisagée pour le premier trimestre 2022.

Laurent Brussel souhaite déployer son application Zelive en septembre 2021.
Laurent Brussel souhaite déployer son application Zelive en septembre 2021. — Photo : Zelive

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail