Pays de la Loire

BTP

Les acteurs de la construction alertent sur la pénurie de logements dans les Pays de la Loire

Par Caroline Scribe, le 16 février 2021

Les professionnels de la construction lancent, par l'intermédiaire de leurs fédérations, un cri d'alerte sur le risque de pénurie de logements neufs dans les Pays de la Loire. Un état de fait qui pourrait nuire à l'attractivité de la région, tout en ayant de lourdes conséquences en termes d'emploi.

Les professionnels redoutent une pénurie de logements dans les Pays de la Loire.
Les professionnels redoutent une pénurie de logements dans les Pays de la Loire. — Photo : Nicolas Robin

C’est un cri d’alarme que lancent conjointement la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) des Pays de Loire : la baisse du rythme de la construction de logements, antérieure à la crise du Covid, devrait s’accélérer au deuxième semestre 2021 et en 2022.

Chute des ventes à Nantes, record à Angers

Dans les Pays de la Loire, les permis de construire de maisons et d'appartements ont reculé de 12 % en 2020 par rapport à 2019. Cette baisse atteint 26,5 % pour la Loire-Atlantique et jusqu’à 40 % pour le secteur collectif. Les mises en chantier sont restées quasiment stables, grâce à un effet de rattrapage au dernier trimestre 2020. En 2021, la FFB estime que, sauf mesures fortes en faveur du logement, le nombre de logements construits devrait chuter de 410 000 en 2019 (dernière année d’activité normale) à 328 000. Pour ce qui est de la production, les promoteurs ont mis en vente 4 800 logements au cours de l’année 2020, ce qui représente une baisse de 16 % par rapport à 2019. La situation est toutefois très contrastée entre les territoires. Les ventes se sont effondrées (- 44 %) sur la Métropole nantaise, tandis qu’Angers enregistrait un volume de ventes record, en progression de 17 %. Le recul à Nantes s’explique par la baisse d’activité en secteurs aménagés, alors que la ville d’Angers aurait profité de son agrément en zone B1 pour la loi Pinel. La Sarthe et la Mayenne connaissent également une évolution positive. Du fait de cette pénurie de logements neufs, les acheteurs se reportent sur l’ancien dont les prix augmentent plus rapidement. En 2020, le prix des appartements anciens a ainsi progressé de 12 % en Loire-Atlantique.

Impact économique

Selon les deux fédérations, le ralentissement de la livraison de logements neufs devrait être marqué dès la fin de l’année 2021 et s’accentuer en 2022 et 2023. En cause, l'allongement des délais d’instruction et de montage des opérations, l'augmentation des refus et retraits de permis, les hésitations des élus entre densification de l’habitat et refus de construire, la rareté du foncier sur certains territoires… Les conséquences pour l’emploi pourraient être doubles pour la région. " La construction de logements représente 31 % de l’activité régionale et un chiffre d’affaires de 2, 5 milliards d’euros. La forte diminution de la construction de logements neufs peut lourdement pénaliser l’emploi, quand on sait que la construction d’un logement génère la création ou le maintien de deux emplois dans la filière. Par ailleurs, pouvoir offrir aux habitants un logement à proximité de leur lieu de travail est un facteur d’attractivité pour la Région et ses entreprises. Il pourrait être mis à mal ", argumente Régis Rousseau, président de la FFB Pays de la Loire. Pour soutenir l’activité de la construction en 2021, la FFB propose deux actions phares : la mise en place d’un crédit d’impôt de 50 % sur les annuités d’emprunt pour les primo-accédants, la majoration de moitié de la réduction d’impôt en Pinel pour absorber les surcoûts liés à la RE2020.

Les professionnels redoutent une pénurie de logements dans les Pays de la Loire.
Les professionnels redoutent une pénurie de logements dans les Pays de la Loire. — Photo : Nicolas Robin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail