Nantes

Services

Le Palace ouvre ses portes et son capital aux entrepreneurs locaux

Par Amandine Dubiez, le 03 octobre 2019

Le Palace ouvrira ses portes et ses trois niveaux de bureaux début 2020, place Graslin. Ce nouvel espace de working veut devenir la nouvelle maison des start-up, investisseurs et des équipes d'innovation des grands groupes. Il ouvre son capital aux entrepreneurs locaux, prêts à s'engager auprès des résidents. Les PDG des fleurons locaux du numérique, EP, Guest Suite, Beapp, Bimedia, Clever cloud ont déjà répondu présent. Le Palace cherche à lever 400 000 euros. 

Le Palace devrait ouvrir ses portes début 2020, au 4 rue Voltaire, en plein centre de Nantes.
Le Palace devrait ouvrir ses portes début 2020, au 4 rue Voltaire, en plein centre de Nantes. — Photo : Palace

Le projet de Startup Palace annoncé en 2016 se concrétise. Le Palace, l’espace de coworking imaginé par l’opérateur nantais de programmes d’accélération cofondé par Mathieu Le Gac (15 salariés, CA non connu) se prépare à ouvrir ses portes tout début 2020 en lieu et place du siège historique du CIC Ouest au 4 rue Voltaire, près de la place Graslin. Il se veut le nouveau QG des start-up, des investisseurs, des équipes innovations de grandes entreprises, mais aussi des accélérateurs, des écoles. Le Palace veut « incarner la première plateforme d’innovation nantaise au service des entrepreneurs qui souhaitent développer leur activité et être au cœur de l’innovation à Nantes ».

L’événementiel au cœur du business model

Le Palace disposera d'une terrasse, d'une salle de sport mais aussi de nombreuses salles de réunions.
Le Palace disposera d'une terrasse, d'une salle de sport mais aussi de nombreuses salles de réunions. - Photo : Palace

Il accueillera sur trois niveaux 378 postes, plusieurs salles pour des réunions, une salle de sport et une salle événementielle de 300 places. « Le business model est basé sur la location de bureaux par les résidents mais aussi par la location de cette salle événementielle », explique Grégory Thibord, qui sera le directeur mais aussi l’associé du Palace qui reste une entreprise indépendante du Startup Palace. « Nous serons exigeants sur le profil des résidents car nous voulons créer une communauté d’innovation qui se frictionne positivement », poursuit celui qui est aussi fondateur de l’agence nantaise de marketing et communication Swimmingpool.

Une levée de fonds de 400 000 euros

L'entrée du Palace qui s'étale sur 3 500m² sur 3 étages.
L'entrée du Palace qui s'étale sur 3 500m² sur 3 étages. - Photo : Palace

Pour clôturer le financement du réaménagement de ce lieu emblématique, Le Palace cherche à lever 400 000 euros auprès d’entrepreneurs locaux. Un quart des fonds aurait déjà été trouvé. Des entrepreneurs nantais bien connus de l’écosystème numérique nantais, investis au sein de La Cantine, ont en effet confirmé leur intérêt. Il s’agit de Yann Person (PDG de EP), Anaïs Vivion PDG de Beapp), Thomas Mathieu (PDG de Guest Suite), Jean-Baptiste Pondevy (Bimedia) ou encore Quentin Adam (Clever Cloud)

« Nous cherchons à lever des fonds auprès de personnes qui sont dans une logique d’entrepreneurs plus que d’investisseurs, qui seraient prêts à aider les résidents, la communauté. Il y a un accord tacite sur le fait qu’ils soient partie prenante dans l’accueil des résidents », poursuit Grégory Thibord. La rénovation de cet imposant hôtel particulier est financée par ailleurs par l’emprunt bancaire ainsi qu’une aide de la Caisse des Dépôts Banque des Territoires.

Foodtech, IA, etc.

Quelques PME du numérique déjà résidentes de la rue Scribe, actuel siège du Startup Palace, ont déjà confirmé leur déménagement. Il s’agit de Valwin qui a créé une plateforme numérique pour les pharmaciens, de l’éditeur de logiciel d’intelligence artificielle Verteego, de Mr Suricate qui repère les bugs sur les sites de e-commerce ou encore du cabinet de recrutement Happy to meet you.

Le Palace devrait aussi accueillir des startup de la food tech ainsi que quelques-unes des jeunes pousses qui sont accompagnées par un des programmes d’accélération du Startup Palace pour le compte notamment de Ouest-France, Malakoff Mederic, Facebook, MAIF, BNP Paribas, MACIF ou encore TF1.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail