Nantes

Immobilier

La proptech Circuméo recrute pour se déployer dans le grand Ouest

Par Cyril Raineau, le 13 juillet 2022

Présente à Nantes, La Roche-sur-Yon, Cholet et Niort, la start-up Circuméo a des velléités d’implantation dans d’autres villes du grand Ouest. Ayant pour vocation de démocratiser l’investissement locatif dans l’ancien rénové, la proptech va embaucher pour se déployer.

Clémence Lamothe et Eve Antoine ont fondé la start-up de l’immobilier Circuméo en 2019 à Nantes.
Clémence Lamothe et Eve Antoine ont fondé la start-up de l’immobilier Circuméo en 2019 à Nantes. — Photo : Circuméo

La start-up Circuméo fait d’une promesse à ses clients son credo : acquérir un bien immobilier en y consacrant moins de trois heures plutôt que les 250 heures en moyenne qu’elle estime. Fondée à Nantes en 2019 par les deux associées Eve Antoine et Clémence Lamothe, la jeune entreprise de la "proptech" (technologies de l’immobilier), spécialiste de l’investissement locatif dans l’ancien rénové, est également implantée à La Roche-sur-Yon, à Cholet et à Niort.

Une cinquantaine de projets en cours

Dans son ambition de démocratiser le secteur de l’investissement locatif dans l’ancien rénové, Circuméo s’occupe de la définition du projet comme du budget et de la fiscalité. La start-up recherche le bien, assure le suivi notarié et des travaux, gère l’ameublement si besoin et intervient jusqu’à l’arrivée du premier locataire.

Rentable depuis sa première année d’activité, Circuméo (chiffre d’affaires non communiqué) avoisinera la cinquantaine de projets bouclés d’ici fin 2022. Cette échéance marquera aussi le recrutement d’un chargé d’investissement s’occupant de la recherche de biens, et de deux chefs de projets, dont la fonction consistera à accompagner les clients dans les services proposés par la start-up une fois le logement acquis.

Quatre premières villes d’implantation avant d’autres projets

Ces nouveaux collaborateurs "nous permettrons de dégager du temps pour que moi et mon associée puissions démarcher d’autres villes à fort potentiel et recruter ensuite des acteurs locaux pour nous accompagner", précise Eve Antoine. Le choix de quatre premières villes d’implantation a été dicté par leurs caractères "dynamique et attractif où le bassin d’emploi et d’étudiants est important et où la demande locative est supérieure à l’offre", souligne-t-elle.

Circuméo s’orientera vers d’autres agglomérations à fort potentiel "en Pays de la Loire, Bretagne et la Nouvelle Aquitaine." Avec pour objectif de davantage mailler le grand Ouest en 2023.

Deux nouveaux services

En parallèle à ces recrutements, Circuméo déploie cet été deux nouvelles offres à destination de ses clients investisseurs particuliers. Le premier est un service numérique depuis le site web de Circuméo où le propriétaire retrouvera l’ensemble de ses documents. Le second est une offre de conseil tout au long de la vie du bien (arbitrage sur le parc immobilier, sur la rénovation énergétique, la réglementation…). Ces points d’étape seront gratuits.

Selon son business plan, la start-up se rémunère en prélevant un pourcentage à la fois sur le prix du bien et sur la gestion du projet (travaux, ameublement…).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition