Rennes

Industrie

Un système collaboratif remarqué chez Bretagne Ateliers

Par Baptiste Coupin, le 26 février 2019

Au sein de l’entreprise adaptée Bretagne Ateliers, à Noyal-Chatillon-sur-Seiche, en Ille-et-Vilaine, le mode de management vise à favoriser le travail de groupe. Les idées apportées font progresser l’entreprise.

Romain Afonso, handicapé du dos, travaille au sein du service aéronautique de Bretagne Ateliers à Rennes.
Romain Afonso, handicapé du dos, travaille au sein du service aéronautique de Bretagne Ateliers à Rennes. — Photo : Baptiste Coupin

Parmi les freins à l’embauche de personnes handicapées dans les entreprises classiques, Erwan Pitois, vice-président de l’Union nationale des entreprises adaptées, pointe du doigt les systèmes managériaux inadaptés. L’exemple du management collaboratif chez Bretagne Ateliers (570 salariés, 19 M€ de CA), implantée près de Rennes, pourrait donner des idées.

L’entreprise adaptée mise depuis 1997 sur un mode de management nommé Cristal : C pour convivialité, R pour rigueur, I pour implication, S pour simplification, T pour « tous ensemble », A pour amélioration et L pour longévité. Le maître-mot : laisser les salariés travailler en groupe, en leur donnant le temps pour penser, apprécier et décider ensemble. Chaque secteur ou service de l'entreprise crée son « village » et travaille en collectif sur des sujets qualité, productivité, ergonomie, sécurité, environnement… Les idées et les solutions trouvées font chaque jour progresser l’entreprise.

Épanouissement du salarié

De quoi répondre aux valeurs de départ de Bretagne Ateliers, notamment de permettre l’épanouissement professionnel du salarié. À l’exemple de Romain Afonso, handicapé du dos à la suite d’un accident du travail et aujourd’hui opérateur heureux au sein du service aéronautique. Les pièces techniques d’Airbus passent entre ses mains. « Avec des moyens adaptés et de l’attention, on y arrive », sourit le jeune homme, qui se verrait bien passer chef d’équipe à l’avenir.

Romain Afonso pourra sans doute y arriver en passant par « l’école métiers », une autre innovation de l’entreprise. Cet outil de formation accolé au site de production vise la polyvalence et la montée en compétences des salariés.

Romain Afonso, handicapé du dos, travaille au sein du service aéronautique de Bretagne Ateliers à Rennes.
Romain Afonso, handicapé du dos, travaille au sein du service aéronautique de Bretagne Ateliers à Rennes. — Photo : Baptiste Coupin