Santé

Le groupe de cliniques Vivalto Santé s'engage en tant qu'entreprise "à mission"

Par Virginie Monvoisin, le 23 octobre 2020

Le groupe rennais Vivalto Santé, qui détient 40 cliniques privées en France, a annoncé qu'il s'engageait pour devenir une "entreprise à mission". Il est la première entreprise de santé à se lancer dans cette démarche. Explications sur ses engagements.

Daniel Caille, PDG de Vivalto Santé.
Daniel Caille, PDG de Vivalto Santé. — Photo : © Vivalto Santé

Vivalto Santé, groupe de cliniques né à Rennes en 2009, est aujourd’hui le troisième acteur français de l’hospitalisation privée (900 M€ de CA). Il possède en effet 40 établissements, employant 9 000 salariés et 2 500 praticiens. Son fondateur et PDG Daniel Caille a annoncé fin septembre que son groupe devenait désormais une "entreprise à mission". Il s’agit d’une démarche, instituée par la loi Pacte, qui permet à une entreprise de déclarer sa raison d’être à travers plusieurs objectifs sociaux et environnementaux. Vivalto Santé est la première société du domaine de la santé à s’engager dans cette voie, dont elle définit actuellement les contours. Ils seront mis en œuvre de manière concrète à partir de juin 2021.

Vivalto Santé a d'ores et déjà défini sa "raison d’être", inscrite dans ses statuts. Elle constitue la première étape essentielle pour devenir entreprise à mission. "Notre raison d’être est fondée sur un partenariat original et innovant avec les médecins et un engagement fort des femmes et des hommes du groupe (les médecins sont actionnaires du groupe, NDLR). Notre mission est de soigner et d’accompagner les patients tout au long de leur parcours de soin et de leur vie", présente Daniel Caille.

Six engagements à décliner en actions

Le Centre Hospitalier Privé (CHP) de Saint-Grégoire, né du regroupement de trois établissements, est la propriété de Vivalto Santé.
Le Centre Hospitalier Privé (CHP) de Saint-Grégoire, né du regroupement de trois établissements, est la propriété de Vivalto Santé. - Photo : © Vivalto Santé

Une charte d’engagement doit être élaborée afin de définir les principaux thèmes déployés et les indicateurs qui permettront de réaliser des audits. "Nous avons défini six engagements, qui vont être déclinés en actions et objectifs par l’ensemble des équipes", détaille Jacqueline Hubert, directrice support et transformation du groupe. Ils concernent la gouvernance partagée, la prise en charge globale sur le territoire, les conditions de travail des salariés, la performance économique, l’engagement environnemental et la partie recherche-innovation.

Concrètement, en matière de gouvernance partagée, Vivalto Santé vise les 40 à 50 % de salariés actionnaires (à côté des 40 % de praticiens déjà présents au capital et des actionnaires institutionnels que sont notamment la Caisse des Dépôts et le fonds souverain d’Abou Dabi, des banques et mutuelles). "Une augmentation de capital est en préparation pour permettre cette opération", indique Daniel Caille. Sur l’accessibilité des soins à tous, Vivalto Santé va mesurer son taux de couverture médicale universelle (CMU). Côté environnement, le groupe s’engage à réduire de 40 % le volume de ses déchets médicaux par exemple, mais aussi sa facture énergétique.

De nouvelles cliniques qui suivent le pas

Les engagements pris par Vivalto Santé seront ensuite déployés sur l’ensemble de ses établissements implantés en Bretagne, Pays de la Loire, Normandie et Île-de-France. Les nouveaux entrants se mettront également au pas. Vivalto Santé continue en effet de croître pour mailler le territoire français. Il a ainsi racheté en janvier 2020 le groupe Mathilde Médical Développement en Normandie (4 établissements) et la clinique de l’Europe à Amiens. Le groupe finalise également cet automne l’acquisition de la clinique Saint-Georges-de-Didonne, en Charente-Maritime.

Daniel Caille, PDG de Vivalto Santé.
Daniel Caille, PDG de Vivalto Santé. — Photo : © Vivalto Santé

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail