Bretagne

Numérique

L'atelier Google de Rennes change d'adresse et se recentre sur les professionnels

Par Baptiste Coupin, le 17 décembre 2021

L’atelier Google de Rennes a quitté l’hypercentre pour le quartier d’affaires EuroRennes. La crise du Covid a renforcé le besoin de visibilité des TPE/PME. L’entreprise américaine souhaite les accompagner au plus près de leurs besoins, avec l’aide de partenaires disséminés dans toute la Bretagne.

Google - et ses coachs - délivre désormais le gros de ses formations au numérique chez ses partenaires.
Google - et ses coachs - délivre désormais le gros de ses formations au numérique chez ses partenaires. — Photo : Google France

L’arrivée de Google à Rennes en juin 2018, rue de la Monnaie, pour l’installation de son premier atelier du numérique au monde (avant même New York !), ouvert à tout public, avait fait grand bruit. Trois ans et demi et une crise du Covid plus tard, le géant américain a rendu ses locaux de 200 m². Si l’entreprise souhaite continuer d’œuvrer dans la transition numérique sur le territoire rennais et breton, elle opte pour une nouvelle stratégie.

"Nos outils contribuent à un lien local très fort"

À commencer par une nouvelle localisation. C’est au sein de l’immeuble Le Whoorks, dans le quartier d’affaires EuroRennes, à quelques pas de la gare, que les équipes de Google Bretagne (6 salariés) ont planté leur nouveau drapeau. Ce lieu moderne, qui mélange bureaux et espaces de travail sur mesure, correspond davantage à la population que Google souhaite désormais toucher : les professionnels. "Le gros du succès des ateliers numériques ce sont les TPE-PME qui souhaitent être visibles. Être bien référencé, bien remplir sa fiche Google, tout ça permet de bien connaître sa clientèle et contribue à un trafic considérable dans les magasins", rend compte Sébastien Missoffe, directeur général de Google France. L’aide à la digitalisation de Google lorsque les établissements étaient interdits de recevoir du public s’est même révélée vitale pour plusieurs commerces de proximité. Formés à distance par Google sur la vente en ligne au moment du confinement, Benoît Le Bigot et Sébastien Dufils, cofondateurs du café torréfacteur Bourban d’Arsel, à Rennes, ont ainsi pu maintenir des rentrées d’argent grâce à la vente à distance et au retrait en magasin des achats faits en ligne. "Internet et le monde n’ont jamais été aussi connectés mais les requêtes sont locales. Nos outils contribuent à conserver un lien local très fort", pointe Sébastien Missoffe.

250 partenaires en Bretagne

Depuis son arrivée en Bretagne, Google a tissé sa toile et fédère aujourd’hui quelque 250 partenaires dans toute la région : CCI, Pôle emploi, associations de commerçants, municipalités… Organisées avec leur concours, des sessions de formation encadrées par des coaches Google peuvent ainsi être proposées sur tout le territoire breton : Rennes, mais aussi Lannion, Morlaix, Quimper, Lorient, Vannes… 50 000 Bretons (dont 30 000 Rennais) ont été formés de cette manière aux nouveaux outils digitaux ces trois dernières années. Et cela va continuer. L’entreprise américaine a même investi, à la rentrée, dans un van à ses couleurs pour mieux parcourir la campagne et se rendre incontournable lors de ses formations itinérantes.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition