Lille

Industrie

Mousse du Nord veut conforter sa renaissance à l’export

Par Jeanne Magnien, le 15 mai 2019

Fortement restructuré à la suite d'un redressement en 2015, le fabricant de canapés Mousse du Nord a renoué avec la rentabilité. La PME basée à Neuville-en-Ferrain, près de Lille, s'apprête à déployer une nouvelle stratégie à l'international.

Atelier de fabrication de canapés de Mousse du Nord près de Lille
Dans ses deux ateliers nordistes, Mousse du Nord conçoit et fabrique des canapés, pour le compte de la vente à distance, de l'hôtellerie, ou pour son propre réseau de revendeurs sous la marque Home Spirit. — Photo : Jeanne Magnien - Le JDE

Revenue dans la course après des années difficiles, la PME Mousse du Nord compte désormais sur l’export. Rachetée en 1997 par la famille Dufour, qui multiplie par la suite les acquisitions, Mousse du Nord devient bientôt un groupe industriel dédié à l’univers de la maison, du canapé à la literie en passant par le meuble et la décoration. Florissant au début des années 2000, avec 40 M€ de CA et 400 salariés, le groupe rencontre des difficultés qui le conduisent au redressement judiciaire, en 2015. Il ferme une vingtaine de sociétés pour se recentrer, à Neuville-en-Ferrain et Halluin, autour des canapés. « La période a été très difficile mais, aujourd’hui, nous avons retrouvé le sourire », affirme René-Jacques Dufour, le président de Mousse du Nord. « Nous avons renoué avec la croissance, malgré un marché tendu, en nous concentrant sur notre cœur de métier. »

L’atout du made in France

Comptant parmi les derniers fabricants français de canapés, Mousse du Nord met en avant une fabrication et des matières premières estampillées à 80 % « made in France ». La PME produit 40 000 canapés par an, fabriqués à la commande entre ses deux sites nordistes et un atelier polonais où sont réalisés les travaux de couture. Elle se fournit dans un rayon de 100 km autour de ses sites de production, une manière de réduire coûts et temps de transport, et de gagner en agilité. Depuis sa sortie de redressement, en 2016, Mousse du Nord a renoué avec la rentabilité, affiche un chiffre d’affaires de 12 M€ avec 120 salariés, et compte se redéployer… mais sans refaire les erreurs du passé.

Des ambitions à l’export

Pour nourrir sa croissance, la PME ne vise désormais plus la diversification, mais l’export. L’international représentait jusque-là 5 % du CA de l’entreprise, mais devrait passer à 15 % d’ici à 2020. « Jusqu’à présent, nous n’avions pas de stratégie à l’export, juste quelques clients ici et là, rencontrés sur des salons. Mais cette année, un consultant nous a aidés à mettre sur pied une véritable stratégie à l’international, et nous sommes en train de recruter des agents commerciaux dans nos pays cibles comme l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne ou l’Angleterre. Surtout, nous avons construit notre approche : aborder l’export avec l’ensemble de notre catalogue n’est pas efficace. Nous avons donc effectué une sélection de nos produits avec le plus de valeur ajoutée, notamment ceux en lin, qui plaisent beaucoup à l’étranger », souligne Eric Delpierre, directeur commercial.

L’aspect « tendance » des modèles de Mousse du Nord continue à séduire en France aussi. « Notre force a toujours été de ne pas considérer le canapé comme un meuble mais comme un objet de décoration. Nous fabriquons pour des revendeurs très "déco", comme AM.PM., et notre ligne propre, Home Spirit, est vendue dans un réseau de magasins de décoration indépendants, pas chez les revendeurs classiques. C’est un marché plus dynamique », détaille René-Jacques Dufour. Le dernier tiers des ventes de l’entreprise est réalisé dans l’hôtellerie. Un segment sur lequel Mousse du Nord compte également se renforcer à l’avenir.

Atelier de fabrication de canapés de Mousse du Nord près de Lille
Dans ses deux ateliers nordistes, Mousse du Nord conçoit et fabrique des canapés, pour le compte de la vente à distance, de l'hôtellerie, ou pour son propre réseau de revendeurs sous la marque Home Spirit. — Photo : Jeanne Magnien - Le JDE

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture