Nord

Finance

Vidéo [BFM/Le JDE] Jean-Pierre Letartre : "Une telle reprise de l'économie n'était pas prévue"

Par Elodie Soury-Lavergne, le 15 septembre 2021

Jean-Pierre Letartre, président du groupe IRD, un fonds d'investissement régional basé à Marcq-en-Barœul (Nord), répond aux questions de Marie Dufour (BFM Grand Lille / Grand Littoral) et d'Elodie Soury-Lavergne (Le Journal des Entreprises, édition Hauts-de-France) dans l'émission "Hauts-de-France Business" du 14 septembre 2021.

Jean-Pierre Letartre, président du groupe IRD.
Jean-Pierre Letartre, président du groupe IRD. — Photo : Capture d'écran BFM Grand Lille

Jean-Pierre Letartre préside le groupe IRD, un fonds d’investissement régional qui intervient, avec une soixantaine de salariés, auprès des entreprises en capital investissement, en immobilier, ainsi qu’en conseil en développement et transformation. En 2020, le groupe IRD a vu son activité de capital-investissement ralentir dans le cadre de la crise sanitaire, en raison "de projets qui ont été reportés ou gelés", souligne Jean-Pierre Letartre. Ce dernier est toutefois confiant pour l’activité de l’IRD en 2021, tout comme pour l’économie régionale, en raison de la reprise actuelle.

Une reprise imprévue

"Un tel rebond n’était absolument pas prévu. On se retrouve avec pas assez de ressources humaines, pas assez de matières premières, le chômage qui baisse… Nous allons revenir à un PIB quasiment au niveau de celui de 2019." Une bonne nouvelle pour les dirigeants régionaux, qui ont d’ailleurs un moral plutôt bon en cette rentrée, en dehors des secteurs qui ont le plus souffert durant la crise, selon le président de l’IRD.

Toutefois, dans un contexte de diminution des aides financières apportées par le gouvernement durant cette crise, l’arrivée d’une vague de faillites d’entreprises reste très probable. Sa violence dépendra en partie de la durabilité de la reprise actuelle, mais également de la capacité des entreprises à investir pour se transformer. "La crise a accéléré deux tendances de fond, qui sont les ruptures technologiques et l’environnement", souligne Jean-Pierre Letartre. En 2020, l’IRD a d'ailleurs initié la mise en place un nouveau fonds régional, baptisé FE2T, impliquant des entrepreneurs régionaux aguerris et des experts, pour accompagner les entreprises dans ces transformations, en leur apportant des compétences, en plus des financements.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail