• Ressources humaines

    Pour les DRH, l'épidémie de coronavirus freine l'emploi et les salaires, mais dope la RSE

    23 septembre 2020

    Qu’a changé l’épidémie de Covid-19 pour les ressources humaines ? Selon les 342 décideurs interrogés par l’Association nationale des DRH (Andrh), elle va d’abord se traduire par un impact négatif sur les augmentations salariales collectives (pour 52 % d’entre eux) et individuelles (48 %). Quant aux intentions d’embauches, elles sont revues à la baisse dans 46 % des cas (26 % pour les recrutements en alternance). Les trois quarts des répondants affirment, par ailleurs, ne pas être concernés par une restructuration avec diminution d’effectifs. En cas de besoin, ils privilégient l’activité partielle longue durée (20 %), loin devant les ruptures conventionnelles collectives (11 %), les accords de performance ou les plans de sauvegarde de l’emploi (9 % chacun). Enfin, 2021 sera marqué par le développement d’actions RSE pour 52 % des responsables interrogés… c’est 26 points de plus qu’en début d’année.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos