• France

    Conjoncture

    Matières premières, recrutement, coronavirus... les PME s'attendent encore à souffrir au second semestre 2021

    06 septembre 2021

    La crise du Covid-19 est loin d’être finie pour les PME. Alors que l’économie tournait quasiment à plein régime en juillet, 34 % des patrons anticipent encore une dégradation de leur situation au second semestre, selon un sondage de la CPME, réalisé du 18 au 31 août. Près de 4 sur 10 font toujours état d’une trésorerie amoindrie depuis le début de l’épidémie ; trésorerie jugée même insuffisante pour rembourser les charges sociales et fiscales reportées dans 18 % des cas. Et ce n’est pas tout : la hausse des prix des matières premières affecte 64 % des 1 153 dirigeants interrogés (+5 points en trois mois), les difficultés d’approvisionnement 33 % (+5 points également) et les problèmes de recrutement 44 %. Avec des conséquences concrètes sur l’activité : 1 PME sur 5 dit avoir renoncé à des marchés en raison de ces tensions sur les matériaux, et jusqu’à 57 % faute d’avoir trouvé de la main-d’œuvre. Face à ces défis, plus de la moitié des chefs d’entreprise (54 %) auraient voulu voir les aides de l’État se poursuivre à la rentrée. Le gouvernement en a finalement décidé autrement.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos