• Emploi

    Les pénuries de main-d’œuvre risquent de s’amplifier encore d’ici à 2030 dans l’Ouest et le Sud de la France

    25 janvier 2023

    Les difficultés de recrutement ne sont pas près de se calmer. Bien au contraire, affirme France Stratégie et la Dares (ministère du Travail) : d’ici à 2030, elles devraient s’intensifier dans certains métiers (conducteurs de véhicules, cadres commerciaux, aides à domicile…). Et même se propager dans plusieurs régions. Ainsi, le marché du travail risque l’embolie en Bretagne, où l’aggravation des tensions toucherait 42 % des emplois à la fin de la décennie. Idem pour les Pays de la Loire (35,3 %), la Nouvelle-Aquitaine (32,9 %) et l’Occitanie (30,4 %). Plus largement, cette étude montre que les régions de l’Ouest et du Sud (Auvergne-Rhône-Alpes incluse) vont souffrir d’une pénurie de main-d’œuvre plus aiguë que la moyenne nationale, avec 6 à 9 % des postes à pourvoir d’ici 2030 non comblés localement. Et ce, alors même que ces zones attireront des travailleurs d’autres territoires, en raison de leurs "grandes métropoles, du climat et de la présence de littoraux". À l’inverse, les régions du Centre-Ouest et du Nord-Est connaîtront moins de difficultés sur l’emploi, du fait de leur plus faible dynamisme économique et démographique.

Les dernières infos