• France

    Ressources humaines

    Les augmentations de salaires ralenties par la crise du coronavirus en 2020 et 2021

    09 septembre 2020

    Le Covid-19 jette un froid sur les salaires. Selon une étude du cabinet Deloitte menée sur les données de 300 entreprises, les cadres ont obtenu, en 2020, des augmentations de 2,3 % (-0,5 point par rapport à 2019), et les ouvriers, employés, techniciens et agents de maîtrise, de 2 % (-0,4 point). La part variable des rémunérations a souffert. Les bonus versés aux cadres sont en baisse, à la fois en nombre de bénéficiaires (-12 points) et en montant (-6,2 %). Même constat pour la "prime Macron", aux conditions pourtant plus favorables cette année : seules 23 % des entreprises (-37 points) l’ont versée, pour un montant médian de 327 euros (-28 %). Quant à l’égalité salariale hommes-femmes, 2020 s’apparente à une "année blanche" (écart moyen stable à 3,4 %). Et ce n’est pas fini, prévient Deloitte. Les hausses de salaires devraient ralentir encore plus en 2021 (à +1,7 % pour les cadres, +1,5 % pour les autres postes), avec, à la clé, "une perte potentielle de pouvoir d’achat très marquée".

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos