• Fiscalité

    Coronavirus : la "prime Macron" évolue encore et passe à 2 000 euros

    01 avril 2020

    La "prime Macron" en passe de devenir une "prime coronavirus" ? Pour la deuxième fois en une semaine et afin de récompenser ceux qui continuent à travailler malgré la pandémie de Covid-19, le gouvernement modifie les paramètres de cette enveloppe qu’un employeur peut verser à ses salariés sans payer ni charges ni impôts. Quatre changements à noter. Le plafond maximal est relevé à 2 000 euros pour les entreprises disposant d’un accord d’intéressement. Il est de 1 000 euros pour toutes les autres (et plus seulement pour les PME). La période de versement est prolongée de deux mois (jusqu’au 31 août) [EDIT : échéance finalement repoussée au 31 décembre]. Enfin, l’employeur est libre d’attribuer une prime différente à chacun de ses salariés.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos