• Chimie

    La chimie obtient 420 millions d'euros pour innover dans les biotechnologies et les produits biosourcés

    13 décembre 2021

    La chimie incitée à se mettre au bio. L’État entend consacrer 420 millions d’euros sur cinq ans pour "développer les biotechnologies industrielles, les produits biosourcés et les carburants durables". L’essentiel de cette enveloppe doit servir à financer l’innovation et l’industrialisation sous toutes ses formes (briques technologiques, démonstrateurs, sites pilotes, etc.). Pour ce faire, deux appels à projets sont prévus. Le premier, déjà ouvert, porte sur les carburants durables pour l’aviation (200 M€ sur 2021-2022). Le second, à venir en décembre, s’adresse plus largement "aux acteurs des biotechnologies et fabricants de produits biosourcés" (100 M€ d’ici à 2026). Il visera à améliorer les approvisionnements en biomasse et développer des alternatives aux productions "d’origine pétrochimique et minérale". Cette nouvelle stratégie nationale, inscrite dans le cadre du PIA4, promet également d’utiliser le levier de la commande publique et d’agir sur le cadre réglementaire, pour favoriser l’émergence de nouvelles solutions, au sein de cette filière industrielle de la biochimie.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos