• France

    Énergie

    Inflation : baisse provisoire de taxe sur l'électricité pour tenter contenir la hausse des prix

    31 janvier 2022

    Le "bouclier tarifaire" contre la hausse des prix de l’électricité commence à prendre forme. La baisse de taxe, promise par le gouvernement, entre officiellement en vigueur à partir du 1er février, et jusqu’au 31 janvier 2023, selon un décret, tout juste paru au Journal officiel. Ce texte prévoit, plus précisément, une diminution de la TICFE à son niveau minimal, soit 50 centimes d’euros le mégawattheure pour les entreprises (voire 0 € dans certains cas), au lieu de 22,50 € jusqu’ici. Ce geste de l’État, chiffré à 8 milliards d’euros, ne suffit toutefois pas à contenir l’augmentation des tarifs réglementés à +4 %, comme promis par le gouvernement. S’y ajoutent donc une série d’arrêtés pour redéfinir le barème de ces prix (dont le "bleu" accordé aux petites entreprises). "Ce plafonnement permet de réduire la hausse moyenne des factures d’électricité à […] environ 60 € par an pour un client professionnel", au lieu de +540 € "en l’absence de mesures", a calculé le ministère de la Transition écologique. Lequel assure que ces dispositions bénéficieront à "tous les Français, quel que soit leur fournisseur" d’énergie.

    Sur le même sujet

Les dernières infos