• France

    Conjoncture

    Croissance, emploi, investissement... en 2021, l'économie française résiste mieux que prévu au Covid-19

    14 septembre 2021

    Un rebond plus rapide, mais pas forcément plus fort. L’économie française devrait retrouver son niveau d’avant-crise dès la fin d’année, assure la Banque de France. Comme l’Insee avant elle, l’institution a nettement revu sa prévision de croissance pour 2021 (6,3 %, +0,55 point par rapport à juin)… mais a aussi abaissé ses attentes pour la suite (+3,7 % annoncés pour 2022, +1,9 % en 2023). Selon ses projections macroéconomiques, tous les voyants sont au vert, notamment dans les entreprises. Leur taux de marge serait proche de 2019 (+1,6 point en 2021 ; -0,5 à -0,2 ensuite) et leurs investissements supérieurs (25,7 % de la valeur ajoutée en 2021-2022, +1,4 point). L’emploi aussi à mieux résisté qu’espéré : l’envolée du taux de chômage devrait rester limitée à 8,2 % en 2022 (1 point de moins qu’anticipé il y a trois mois). Conclusion : "la perte définitive de PIB du fait de la crise devrait être limitée" et rester concentrer "sur un nombre restreint de secteurs (commerce, hébergement-restauration, transport, etc.)". Mais la situation reste fragile, entre épidémie de Covid-19, difficultés d’approvisionnement et de recrutement, hausse des prix des intrants, voire augmentation des salaires.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos