• France

    Conjoncture

    La reprise économique a fait fi de la quatrième vague de Covid-19 et du passe sanitaire à l'été 2021

    08 septembre 2021

    Le bout du tunnel est en vue. La croissance française pourrait finalement atteindre 6,25 % cette année (0,25 point de plus que prévu), assure l’Insee dans sa dernière note de conjoncture. Résultat, l’économie retrouverait "globalement" son niveau d’avant-crise fin 2021 (perte de PIB de -0,1 %). Et ce, "malgré la persistance de contrastes sectoriels" et les "difficultés d’offre rencontrées par les entreprises" : le retour à la normale devrait être plus tardif dans l’automobile, l’hébergement-restauration, les loisirs et les services de transport. Ces prévisions ne valent que si la situation sanitaire ne se dégrade pas. Quoique… l’institut se réjouit que la quatrième vague de Covid-19 "[n’ait] pas provoqué de recul marqué de l’activité", une première depuis le début de la crise. Mieux, le rattrapage s’est poursuivi. L’écart, comparé à l’avant-épidémie, est passé de -1,2 % en juin à -0,7 % en août (-0,4 % attendu en septembre). Quant au passe sanitaire élargi, son impact est jugé "temporaire" (dans les loisirs), "modéré" (restaurants), voire nul (transports). La consommation des ménages, cet été, n’en a pas moins fléchi (0,5 à 1 point reperdu par rapport à juin).

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos