• France

    Juridique

    Coronavirus : les règles sur les repas en entreprise assouplies

    15 février 2021

    Coup de canif à l’organisation des repas en entreprise. Depuis le 15 février, dès lors que les espaces habituels de restauration ne permettent pas de respecter la distanciation physique, l’employeur peut en choisir d’autres, même s’ils ne respectent pas la réglementation. Dans le détail, les salariés peuvent dorénavant manger "à l’intérieur des locaux affectés au travail", à condition que ceux-ci ne soient pas utilisés, en temps normal, pour "l’emploi ou le stockage" de substances dangereuses. Cette dérogation était déjà possible dans les établissements de moins de 50 salariés, mais le décret dispense l’employeur de déclaration préalable à l’inspection et au médecin du travail. Dans les structures de plus de 50 personnes, le local alternatif choisi n’est plus tenu de suivre la liste des équipements prévus par le Code du Travail (chaises, tables, robinet d’eau potable, moyens de réfrigération et de réchauffage). Ces mesures resteront applicables jusqu’à six mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos