Défense

Maine et Loire : Thalès regroupe ses activités de guerre électronique de communication à Cholet

Par la rédaction, le 05 juillet 2016

Thalès annonce le regroupement, sur son site de Cholet, de ses activités de guerre électronique des communications basées en partie à Genevilliers (92). Le transfert des équipes parisiennes (90 postes) se fera progressivement à partir de septembre. Le nouvel ensemble constituera un pôle de 160 personnes.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le site de Thalès à Cholet, qui vient de fêter ses 80 ans, est le plus ancien site du groupe en France. Spécialisé dans le domaine de l'électronique de défense, il emploie plus de 1.200 collaborateurs (dont 60% d'ingénieurs et cadres). A partir du mois de septembre, le groupe y transférera ses activités de guerre électronique de communication de Gennevilliers (92). Les équipes du site parisien (90 personnes) rejoindront progressivement et sur la base du volontariat le site des Mauges afin de constituer un pôle d'experts dans le domaine des systèmes de guerre des communications. A terme, l'ensemble représentera "un ensemble de 160 à 180 personnes", précise Stéphane Quancard, directeur du site choletais.

Un site dédié à la défense

Dédié au secteur militaire, Thalès Cholet  recense 6 grands domaines d'activité : les radios tactiques (En France, Thalès conduit pour la Direction générale de l'armement (DGA) le programme CONTACT de solutions radio logicielles qui sera opérationnel en 2019 et remplacera les radios PR4G, fabriquées en grande partie à Cholet et vendues à 150.000 exemplaires dans 43 pays) ; la guerre électronique des communications (systèmes de détection, localisation, d'écoute et de brouillage des moyens de radiocommunication) ; la cybersécurité et sécurité des technologies de l'information ; les systèmes de communication par satellite secteur où le Français est leader mondial proposant une capacité de communication longue distance et protégée) ; l'intégration de systèmes dans des véhicules et shelters.

115 recrutements en 2015

Site de production au départ, l'établissement choletais est aujourd'hui orienté majoritairement sur la R&D qui représente 42% de son activité (33% pour la fabrication, 25% pour le soutien et le service). Près des 30% des 55.000 m² de locaux sont dédiés à la recherche, une activité qui a vu la création de 150 postes supplémentaires depuis 5 ans (sur 350 recrutements sur cette période). En 2015, le groupe d'électronique a procédé à 140 recrutements dans la région sur ses sites de Cholet et Laval (200 salariés). 115 recrutements supplémentaires en CDI sont annoncés pour 2016, des ingénieurs et cadres ainsi que des techniciens opérateurs en électronique et informatique. Le groupe Thalès emploie 62.000 personnes dans 56 pays et a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 14 Mds €. Il intervient sur les marchés de l'aérospatial, du transport, de la défense (50% de son activité) et de la sécurité.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.