Industrie

Tilly Sabco : Reprise partielle par Wegdam

Par Isabelle Jaffré, le 06 janvier 2017

Volaille En redressement judiciaire depuis juillet, l'abattoir de volailles Tilly-Sabco, à Guerlesquin, va être repris par le Néerlandais Wegdam. Une reprise qui n'est cependant que partielle.

Photo : D.R.

C'est donc une liquidation partielle pour Tilly Sabco. En redressement judiciaire depuis juillet, le volailler de Guerlesquin est repris par l'industriel néerlandais Wegdam, qui reprend 61 salariés, sur 195 encore employés par l'abattoir. L'entreprise conserve uniquement l'activité saucisse. Créée en 2009, Wegdam Food Link exporte surtout en Afrique, mais aussi en Europe et en Asie. L'entreprise est spécialisée en poulets, viandes et poissons. Ses marques sont Chef special, Nana, Fancy Fish et Family.




« Un coup dur supplémentaire »

La Région Bretagne et Morlaix communauté ont réagi à la nouvelle, indiquant « se mobiliser pour l'accompagnement des salariés et du repreneur ». Des moyens exceptionnels, en formation pour les salariés qui vont perdre leur emploi (134 personnes) devraient être déployés. Pour Jean-Yves Le Drian, président de Région et Jean-Luc Fichet, président de Morlaix Communauté, l'annonce de la liquidation partielle est « un coup dur supplémentaire pour les salariés et les fournisseurs de Tilly Sabco Bretagne, ainsi que pour l'ensemble du territoire de Morlaix ».




Nouvelle étape

C'est une nouvelle étape dans la vie mouvementée de l'abattoir nord-finistérien. Depuis l'arrêt des aides européennes à l'export du poulet, l'entreprise vit en sursis permanent. Déjà en 2014, Daniel Sauvaget, alors président, tirait la sonnette d'alarme tandis qu'une aide promise de 4 millions d'euros n'arrivait pas. Cette aide, finalement débloquée, n'avait pas suffi. Fin 2014, la CCI de Morlaix s'était emparée du dossier et avait repris la société à la barre du tribunal de commerce, avec deux autres actionnaires : l'anglais MS Foods et le groupe morbihannais Olmix. Avec chacun 33 % des parts, ils s'étaient répartis les rôles. La CCI était là en soutien financier grâce à son fonds pour le territoire. MS Foods poursuivait l'activité pour l'export, Olmix devait lancer des poulets aux algues. Mais le projet aura fait long feu. Moins d'un an plus tard, Olmix sortait du capital. Les investissements promis par MS Foods ne sont jamais arrivés.




Pas l'offre qui reprenait le plus de salariés

Il y avait plusieurs repreneurs potentiels. À côté de Wegdam, le Costarmoricain Le Clézio, proposait au départ, de conserver 25 emplois sur l'activité saucisses. Avant de s'associer au Saoudien Al Dhahry, qui avait déjà fait une offre en 2014. À eux deux, ils prévoyaient de reprendre 80 salariés. Ce n'est donc pas l'offre qui reprenait le plus de salariés qui a été choisie par le tribunal de commerce de Brest.

Tilly Sabco Bretagne



(Guerlesquin) 195 salariés Chiffre d'affaires non communiqué 02 98 72 84 11

Photo : D.R.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail