Finistère

Loisirs

Le parc d'attractions La Récré des trois Curés se prépare à rouvrir ses portes

Par Isabelle Jaffré, le 03 juin 2021

La Récré des trois Curés ouvrira ses portes le 9 juin prochain, avec deux mois de retard. Mais le parc d’attractions finistérien compte sur les équipements arrivés en 2020 pour poursuivre son développement, notamment avec une nouvelle offre de séminaires pour les entreprises.

Le nouveau restaurant a représenté un investissement de 2,5 millions d'euros.
Le nouveau restaurant a représenté un investissement de 2,5 millions d'euros. — Photo : La Récré des trois Curés

Sept longs mois que Nadine Bonnefoy, la dirigeante de La Récré des trois Curés avec son frère et ses cousins, attendait ça. Avec la levée d’une partie des restrictions sanitaires imposées par le gouvernement, le parc d’attractions de Milizac, près de Brest, rouvrira ses portes le 9 juin prochain.

L’année 2020 aura été compliquée par la crise du covid. Le parc, qui emploie une centaine de personnes en haute saison, a accusé un recul de 20 % de sa fréquentation à cause des quatre mois de fermeture au printemps et en hiver provoqués par la crise sanitaire. Du coup, la fréquentation a chuté en 2020 à 184 000 visiteurs contre 220 000 en 2019. "Même si nous sommes toujours fermés en novembre, nous enregistrons entre 3 000 et 5 000 entrées en décembre grâce à nos arbres de Noël pour les entreprises", indique Nadine Bonnefoy.

Un nouveau public de jeunes

L’activité a cependant été bonne pendant l’été 2020. Et "le panier moyen des visiteurs a été supérieur à celui des années antérieures", note la dirigeante. La Récré des trois Curés a donc pu limiter sa baisse de chiffre d’affaires, qui est restée en deçà de celle de la fréquentation. En 2019, la PME qui emploie à l’année 20 salariés avait réalisé un chiffre d’affaires de 4,5 millions d’euros.

"Notre nouvelle attraction, le Vertika, a aussi fait venir du monde, notamment des adolescents et de jeunes adultes", poursuit-elle. Les investissements successifs de ces dernières années dans des manèges à sensation ont permis de faire évoluer la clientèle du parc, jusque-là très axée famille avec jeunes enfants.

Une offre séminaires d’entreprise développée

Autre évolution prévue : l’accélération sur le marché B to B avec une offre d’accueil de séminaires renforcée tout au long de l’année. "Dans notre investissement de 2019 de sept millions d’euros, en plus du Vertika, nous avons créé un restaurant et une salle à l’étage, rappelle Nadine Bonnefoy. Jusque-là, nous ne faisions que répondre aux demandes et le chiffre d’affaires réalisé sur ce segment représentait moins de 2 % de notre activité. L’idée est d’aller un peu plus loin avec ce nouvel équipement, sans objectif chiffré pour le moment." Le camping attenant à la "Récré", équipé de mobile homes complète l’offre avec des logements adaptés.

Cette diversification doit ainsi permettre à l’entreprise de lisser son activité sur l’année et pérenniser davantage d’emplois. "Nous avons un cap à passer au niveau de la taille de l’entreprise. Nous misons sur 300 000 visiteurs d’ici trois ans, malgré l’année 2020", conclut la dirigeante.

Le nouveau restaurant a représenté un investissement de 2,5 millions d'euros.
Le nouveau restaurant a représenté un investissement de 2,5 millions d'euros. — Photo : La Récré des trois Curés

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail