Finistère

Réseaux

Le Brexit, principal sujet du voyage à Dublin de l'UE 29

Par Isabelle Jaffré, le 18 octobre 2018

Quarante-cinq dirigeants d’entreprise ont participé les 11 et 12 octobre au voyage à Dublin organisé par l’UE-Medef 29. L’occasion de parler, avec les Irlandais, Brexit, taux d’imposition et Gafa, entre autres.

La délégation de l'UE 29, devant la résidence de l'Ambassadeur de France à Dubin.
La délégation de l'UE 29, devant la résidence de l'Ambassadeur de France à Dubin. — Photo : © Isabelle Jaffré

Premier voyage réussi pour l’UE 29- Medef. L’organisation patronale du Finistère a emmené 45 dirigeants d’entreprises à Dublin pour deux jours les 11 et 12 octobre. L’occasion de parler Brexit, bien entendu. Le sujet est omniprésent dans la capitale irlandaise, que ce soit dans les locaux de Google Europe, de l’entreprise familiale Ecocem, chez l’ambassadeur de France et, bien sûr, chez le patronat irlandais (l'Ibec, qui représentent 70 000 entreprises). Les interrogations sur le sujet sont encore nombreuses. « Nous avons fait une étude auprès de nos membres. Les inquiétudes des patrons irlandais portent principalement sur les questions de barrières douanières avec le Royaume-Uni (80 % de l’export irlandais), les divergences réglementaires et le taux de change », expose le directeur des affaires européennes et internationales de l’Ibec, Dr Pat Ivory.

La délégation de l'UE-Medef 29 a visité les locaux de Google Europe à Dublin, où travaillent plus de 7000 salariés.
La délégation de l'UE-Medef 29 a visité les locaux de Google Europe à Dublin, où travaillent plus de 7000 salariés. - Photo : © Isabelle Jaffré

Il a également été question des opportunités liées au Brexit pour les entreprises bretonnes. « Il va y en avoir, c’est certain, dans les biens de consommation par exemple », estime Pierre Mongrué, chef du service économique de l’ambassade. De quoi venir chercher, aussi, un taux d’imposition à 12,5 % pour les sociétés. Avec quelques bémols cependant : l’Irlande vit actuellement une grave crise du logement avec une envolée des loyers. Les infrastructures ont également eu du mal à suivre la forte croissance de l’ex-tigre celtique, qui s’élève encore, en 2018, à +7,5 % du PIB !

La délégation finistérienne a aussi visité Ecocem. Cette entreprise familiale (150 salariés, 90 M€ de CA) fabrique du ciment écologique à partir d’un sous-produit sidérurgique (le laitier de haut-fourneau). Conor O’Riain, directeur Europe, a pu expliquer les différences de méthode de travail entre l’Irlande et la France puisque l’entreprise irlandaise possède deux sites, à Fos-sur-Mer et à Dunkerque.

La délégation de l'UE 29, devant la résidence de l'Ambassadeur de France à Dubin.
La délégation de l'UE 29, devant la résidence de l'Ambassadeur de France à Dubin. — Photo : © Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.