Brest

Innovation

Flash'n'Go : la check-list instantanée qui pourrait sauver des vies

Par Pierre Gicquel, le 05 février 2018

Vainqueur du dernier Start-up Week-end de Brest, fin janvier, Antoine Le Guern porte le projet "Flash'n Go", un système innovant qui pourrait permettre aux pompiers de gagner un temps précieux dans la vérification de leur matériel d'intervention.

Antoine Le Guern est encore étudiant à l'Isen de Brest mais souhaite développer son projet de start-up en parallèle, dans les mois à venir. — Photo : Pierre Gicquel

« J'ai participé au Start-up Week-end de Brest l'an dernier, en tant que simple participant. J'avais adoré cette expérience et je voulais revenir avec une idée à présenter, pour y concourir. Cette année, en montant dans la voiture pour y aller avec mes amis, on s'est demandé si on avait bien pris toutes les affaires nécessaires. L'idée d'un projet à tenter était lancée! » se remémore Antoine Le Guern, étudiant en quatrième année à l'Isen pour devenir ingénieur d'affaires, qui vient de remporter, avec son équipe, la cinquième édition du Start-up Week-end.

Flash'n'Go: check-list instantanée

Son projet? «Il s'agit d'un système qui permet, au moyen d'un scanner et de puces RFID placées sur des objets, de lister instantanément le contenu d'un sac ou d'un équipement plus grand. Ce qui permet de vérifier que l'on n'a rien oublié. Le projet s'appelle Flash'n'Go mais il pourrait changer de nom, puisqu'un terme approchant pour un autre service est déjà utilisé » regrette Antoine Le Guern. Mais cela ne l'arrêtera pas, car le jeune entrepreneur de 21 ans, cultive le sens des affaires depuis son plus jeune âge: «Je suis à l'affût de tout ce qui tourne autour du monde des start-up. Je participe dès que le peux à des conférences... En septembre dernier, j'ai lancé un premier projet d'entreprise, un agence de communication nommée DOT. On réflechit encore à la manière de lancer la machine mais ce qui est sûr, c'est que l'on va continuer à creuser.»

Les pompiers vont le tester

Si au départ, le projet visait potentiellement le grand public ou la grande distribution, les conseils des mentors du Start-up Week-end les ont orientés vers un autre secteur, plus axé sur le BtoB: «En faisant une étude de marché rapide sur Brest, le lieutenant de la caserne des pompiers nous a confié qu'il passait beaucoup de temps à vérifier le matériel d'un camion après chaque intervention. Cela nous a guidé vers tous les métiers avec un besoin d'interventions. Une infirmière aux urgences nous a aussi indiqué qu'elle passait 1h30 à vérifier son chariot de réanimation...» Antoine Le Guern et ses coéquipiers ont donc, sans vraiment le vouloir, trouver un service innovant qui répondrait à une réelle problématique. Et si la check-list existe depuis bien longtemps, un système qui la rendrait instantanée et sûre ne semble pas encore exister sur le marché, selon Antoine Le Guern.
Et maintenant? «Les pompiers de Brest vont mettre à notre disposition un camion pour l'équiper et tester notre système grandeur nature. Nous allons aussi analyser en détails les besoins, sonder d'autres casernes. Il faudra définir la technologie, le matériel à utiliser puis financer un prototype, certainement grâce à un financement participatif.»

Antoine Le Guern est encore étudiant à l'Isen de Brest mais souhaite développer son projet de start-up en parallèle, dans les mois à venir. — Photo : Pierre Gicquel

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture