Bretagne

Transport

Ecotaxe : Les acteurs économiques bretons redisent non !

Par G.B., le 19 septembre 2017

Représentant 150.000 entreprises employant 900.000 actifs, le Collectif des acteurs économiques bretons rappelle son opposition à l'écotaxe et à toute "nouvelle usine à gaz". Un sujet brûlant qui revient sur l'asphalte...

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Véritable serpent de mer, l'écotaxe refait surface. Alors que la ministre des Transports envisage un plan pour taxer les poids lourds, comme certaines Régions, et que Paris accueille les Assises de la mobilité, les acteurs économiques bretons réaffirment leur « totale opposition à toute tentative de réintroduction de l’écotaxe » dénoncant même "une manipulation". Impossible en effet de taxer uniquement les poids lourds étrangers en transit : "Le droit européen interdit ce type de mesure, considéré comme discriminatoire."

Calculs d'une usine à gaz

« Veut-on récréer une nouvelle usine à gaz ? », s'interroge le collectif breton qui rappelle la complexité et le coût d'un tel système qui, s'il avait été mis en place, « aurait coûté plus d’1,5 milliard aux entreprises de production, agriculteurs, industries pour ne rapporter que 790 millions d’euros à l’Etat ». Alors que, selon les calculs du porte-parole Frédéric Duval (auteur du livre "Ecotaxe les coulisses d'une victoire"), les transporteurs étrangers n'y auraient contribué qu’à hauteur de 200 millions d’euros... CQFD.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.