Services

Arzel : Nouvelle agence dans les Côtes-d'Armor

Par Isabelle Jaffré, le 04 avril 2014

Concession Reprise en 1995 par Xavier et Elvina Chacun, Arzel, concessionnaire de matériel pour l'industrie, le bâtiment et l'agricole, continue de grandir. Une 4e agence vient d'ouvrir près de Guingamp.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Concessionnaire de matériels pour le monde agricole, pour le bâtiment et pour l'industrie (Toyota, Manitou entre autres), Arzel ouvre en mars une quatrième agence avec quatre personnes à Pedernec, près de Guingamp. Le montant de l'investissement pour le terrain de 4.000 m² et 300 m² de bâtiment couvert n'a pas été révélé. C'est la deuxième implantation de l'entreprise finistérienne dans les Côtes d'Armor après Coëtmieux. « C'était une demande de nos clients. Nous nous sommes donc rapprochés d'eux », explique le président d'Arzel, Xavier Chacun. Arzel couvre en effet les deux départements et est même vendeur exclusif du matériel Toyota sur cette zone.




Trois marchés avec une seule gamme

Créée en 1981 par Louis Arzel, l'entreprise a été reprise en 1995 par Xavier et Elvina Chacun. À l'époque, Arzel compte 15 salariés et réalise environ 3 M€ de CA. Aujourd'hui, la société emploie 75 personnes et fait 22 M€ de CA (140.700 € de résultat net en 2011-2012) sur ses quatre agences de Plouédern (3.900 m²), Saint-Evarzec (1.200 m²), Coëtmieux (900 m²), et la dernière à Perdernec. Depuis 2003, Arzel est distributeur exclusif des marques Manitou, Toyota et Kubota sur les Côtes-d'Armor et le Finistère. « Nous avons racheté le fonds de commerce de Laho (ex-filiale de Loxam) sur la Bretagne avec l'entreprise Axxel, qui a conservé le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine », explique Xavier Chacun. Les nouveaux dirigeants ont aussi diversifié la clientèle en ajoutant l'agricole et l'industrie au bâtiment. « Nous avons trois marchés avec une seule gamme. Les trois sont importants. D'une année sur l'autre, le poids de chacun est différent. En ce moment, le bâtiment ne va pas bien, par exemple. En 2008, il représentait 80 % contre 20 % environ aujourd'hui », note Xavier Chacun. Ce sont donc les clients agricoles et industriels qui font actuellement avancer l'entreprise.




« Arzel Days »

La vente représente 85 % de l'activité. « Je prends en compte dans ces 85 %, le service après-vente. Nous avons 35 techniciens (50 % de l'effectif) en atelier et sur la route avec un fourgon. La qualité et la réactivité en cas de panne sont essentiels », estime le dirigeant. La location du matériel pèse 5 % du chiffre d'affaires. « C'est notre vitrine. On loue les machines que l'on vend. » Les 10 % restants sont la vente des pièces détachées et de l'outillage. Fin mars, l'entreprise a choisi de donner un coup de jeune aux traditionnelles journées portes ouvertes. « Arzel Days » se veut comme un salon professionnel pour quelque 1.500 clients. Des nouveautés étaient exposées, l'entreprise avait aussi prévu des promotions. « C'est une opération que l'on souhaite renouveler tous les ans. Un rendez-vous avec nos clients », indique Xavier Chacun.





Arzel



(Plouédern) Président : Xavier Chacun 75 salariés 22 millions d'euros de chiffre d'affaires 02 98 20 90 33

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail