Bretagne

Innovation

7 technopoles bretonnes : French tech Seed au programme de 2019

Par Isabelle Jaffré, le 30 avril 2019

L'association des sept technopoles bretonnes tenait son assemblée générale à Brest le 30 avril.

Les directeurs et présidents de 7 technopoles bretonnes étaient à Brest pour l'assemblée générale.
Les directeurs et présidents de 7 technopoles bretonnes étaient à Brest pour l'assemblée générale. — Photo : © Isabelle Jaffré

Passage de relais dans la continuité pour l’association des 7 technopoles bretonnes. Michel Gourtay, président du technopôle de Brest succède à Olivier Le Start, dirigeant d’Ijinus et président de la technopole de Quimper à la tête de la fédération. En 2018, celle-ci a accompagné 800 projets, contre environ 700 en 2017. « Mais ce n’est pas tant la quantité qui nous importe que la qualité », précise Olivier Le Strat. Pour le désormais ex-président, « l’association permet de parler d’une seule voix. Elle permet aussi de garantir aux membres un accompagnement qui correspond à ses besoins car chaque technopole a sa spécificité. »

À titre d’exemple, c’est à Brest qu’est hébergé l’incubateur de l’agence spatiale européenne pour toute la Bretagne. Les 7 technopoles portent également ensemble différents outils comme l’incubateur Emergys. En 2019, deux enjeux pour l’association : « le démarrage de la French Tech Seed, un outil pour aider les jeunes entreprises à lever des fonds et un nouveau programme d’accélération avec Bpifrance et la Région pour aider des entreprises en développement à franchir un nouveau cap de croissance, ou les  scale-up », explique Françoise Duprat, directrice du technopôle de Brest.

Les directeurs et présidents de 7 technopoles bretonnes étaient à Brest pour l'assemblée générale.
Les directeurs et présidents de 7 technopoles bretonnes étaient à Brest pour l'assemblée générale. — Photo : © Isabelle Jaffré