Bordeaux

Conseil

Talan ouvre un bureau à Bordeaux et prévoit 40 recrutements (exclu)

Par Anne Cesbron, le 08 avril 2019

Après Paris, Lyon, Nantes, Rennes et Amiens, le groupe Talan, spécialisé dans la transformation digitale, ouvre un bureau à Bordeaux. Quarante recrutements de consultants sont prévus pour 2020. 

Autour de Philippe Cassoulat, directeur général de Talan, Rémi Pierre et Julien Weill, consultants à Bordeaux.
Autour de Philippe Cassoulat, directeur général de Talan, Rémi Pierre et Julien Weill, consultants, créateurs du bureau de Bordeaux. — Photo : Anne Cesbron

Originaire de Bordeaux, Philippe Cassoulat, directeur général de Talan (2 500 consultants, 250 millions de chiffre d’affaires en 2018), a fondé le cabinet en 2002, à Paris, aux côtés de Mehdi Houas et Eric Benamou. Quinze ans plus tard, ce sont trois autres consultants qui participent au développement géographique du groupe avec cette ouverture bordelaise : Loïc Lemoine, Rémi Pierre et Julien Weill.

« Ce n’est pas à la faveur d’un besoin client que nous arrivons à Bordeaux. Mais bien parce que ces trois garçons sont venus me trouver et me proposer ce projet en décembre dernier », explique le directeur général. Le comité exécutif de l’entreprise a rapidement donné son accord. La jeune équipe « de porteurs de flambeaux » a posé ses cartons au sein du Seven coworking, à deux pas des Quinconces. Elle étoffe actuellement ses effectifs, qui devraient compter 15 personnes fin 2019 – 1 million d’euros de chiffre d’affaires prévu, pour atteindre 40 collaborateurs fin 2020.

Sur la route des vins

Big data, IoT, blockchain et intelligence artificielle sont autant de leviers technologiques que Talan souhaite proposer à ses nouveaux clients girondins, notamment de la filière viti-vinicole, nouveauté pour Talan qui opère historiquement dans les secteurs de la finance, de l’énergie, des transports, de l’assurance ou des télécoms.

Présent à NAIA, (forum néo-aquitain de l’intelligence artificielle, qui s’est tenu le 19 mars dernier), Talan a d’ores et déjà établi des contacts avec des entreprises du e-commerce, de l’énergie et des assurances. Le groupe de conseil compte également sur son réseau local. Il fait notamment partie des 24 fondateurs de la Fondation Bordeaux Université. Les trois créateurs du bureau bordelais sont, quant à eux, des anciens de Kedge et des Arts et Métiers.

Lors du prochain salon Viva Technology en mai, Talan, sous les nouvelles couleurs de sa marque employeur – le Stade français et le rugby demeurent au cœur des messages – présentera son projet bordelais et annoncera la suite… à Montpellier !

Autour de Philippe Cassoulat, directeur général de Talan, Rémi Pierre et Julien Weill, consultants à Bordeaux.
Autour de Philippe Cassoulat, directeur général de Talan, Rémi Pierre et Julien Weill, consultants, créateurs du bureau de Bordeaux. — Photo : Anne Cesbron