Bordeaux

Immobilier

Maciflore se diversifie sur de nouvelles fondations 

Par Anne Cesbron, le 30 novembre 2020

À la suite de l’incendie de son entreprise en 2017, Florent Fauconnier a choisi d’adosser Maciflore à la mutuelle bordelaise Groupe Pavillon Prévoyance. Consolidée, des moyens humains et financiers à l’avenant, la PME spécialisée dans la réhabilitation d’immeubles de caractère en centre-ville, ambitionne de doubler son chiffre d’affaires en 2021, en se développant au Pays basque et dans les Landes.

Détenue pour partie depuis 2018 par la mutuelle Groupe Pavillon Prévoyance, Maciflore dirigée par Florent Fauconnier, s’est structurée pour atteindre fin 2021 un chiffre d’affaires de 30 millions d'euros.
Directeur général de Maciflore, Florent Fauconnier étudie 20 projets de rénovation d'immeubles dans des centres-villes landais et basques, dont deux seront réalisés dès 2021 à Dax et Bayonne. — Photo : Maciflore / Phil-Labeguerie

Il est des dates charnières, des moments imprévisibles capables de tout annihiler. Ou de tout réinventer. Ce 4 avril 2017, alors que la TPE Maciflore (2 salariés, 3 M€ de CA en 2016), spécialisée dans la réhabilitation d’immeubles de caractère en centre-ville, prenait possession de ses nouveaux bureaux bordelais, un violent incendie réduisait en cendres le projet de Florent Fauconnier. Il aura alors fallu deux années supplémentaires au trentenaire, ancien de Sup de Co Bordeaux, pour regagner ces lieux. Entre-temps, l’entreprise échafaudait un nouveau modèle de croissance et prenait un nouveau départ. " Cet événement m’a aidé à y voir plus clair. J’adorais mon métier, mais je prenais trop de risques qui nuisaient à ma lucidité, à ma sécurité et à ma santé. Je devais changer le modèle économique de Maciflore", reconnaît Florent Fauconnier, soutenu alors par ses acolytes du Centre des jeunes dirigeants (CJD).

Accélération en douceur

Au fil des rencontres, un partenariat s’est dessiné avec le Groupe Pavillon Prévoyance, mutuelle bordelaise dirigée par Laurent Petit. Maciflore en quête de fonds propres, trouvait en outre un interlocuteur aux valeurs partagées. " La vision de l’homme m’a plu ; à contre-courant de beaucoup d’autres, lui m’accordait du temps pour bien faire", salue Florent Fauconnier. Maciflore 2.0 est alors créé, la mutuelle entre à son capital, pour détenir 51 % des parts deux ans plus tard. Sept collaborateurs sont recrutés, la trésorerie dotée de plus de 7 millions d’euros permettant de voir plus loin, de dépasser les frontières girondines.

Déploiement régional

Originaire des Landes, l’entrepreneur peut compter sur un savoir-faire familial : sa mère y officie dans l’immobilier à Mont-de-Marsan, Saint-Jean-de-Luz et Biarritz depuis 1992. " J’y disposais de très bons réseaux, je pouvais enfin m’y déployer". Les premières opportunités arrivent de Dax, rue de la Halle, 1 000 mètres carrés d’anciens bureaux de la Caisse d’Épargne à transformer en logements et de Bayonne, rue des Carmes, également en lieu et place d’une banque. "Il s’agit d’opérations qui correspondent à notre ADN, de 500 à 2 000 mètres carrés pour y développer des petites copropriétés et de la valeur patrimoniale", poursuit le dirigeant.

Une taille critique

À la tête de Maciflore et des ses filiales (12 salariés, 18 M€ de CA en 2020), dont une entreprise de travaux et une société de gestion locative, Florent Fauconnier ambitionne de réaliser 50 % de son chiffre d’affaires hors Gironde dès 2023. "Bordeaux restera notre place forte, mais notre stratégie de diversification repose sur ces nouveaux territoires intellectuels, auprès d’entreprises locales, de géomètres, d’architectes, de collectivités", précise le directeur général. Dès 2021, le chiffre d’affaires doit doubler pour atteindre 30 millions d’euros. "Aux côtés du Groupe Pavillon Prévoyance, nous avons atteint une taille rassurante. Notre croissance restera très maîtrisée : je ne souhaite pas doubler les effectifs, seulement les étoffer dès 2021… à condition que des confinements ne nous en empêchent pas", souffle Florent Fauconnier, confiant mais prudent, foi de phénix…

Détenue pour partie depuis 2018 par la mutuelle Groupe Pavillon Prévoyance, Maciflore dirigée par Florent Fauconnier, s’est structurée pour atteindre fin 2021 un chiffre d’affaires de 30 millions d'euros.
Directeur général de Maciflore, Florent Fauconnier étudie 20 projets de rénovation d'immeubles dans des centres-villes landais et basques, dont deux seront réalisés dès 2021 à Dax et Bayonne. — Photo : Maciflore / Phil-Labeguerie

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail