Bordeaux

Distribution

Les parfums de Margot et Tita se diffusent dans 1780 points de vente

Par Anne Cesbron, le 02 septembre 2020

Les parfums de la marque Margot et Tita poursuivent leur développement. Créée à Pessac, la start-up désormais installée au sein de la Coursive place de la Bourse à Bordeaux, accélère son développement européen. Fondée par Julie Schoell, la marque est commercialisée en 1 780 points de vente, après deux années d’existence. 

Après avoir conquis la France, la Hongrie, la Roumanie et la République Tchèque seulement 1 an après son lancement, la marque bordelaise “Margot & Tita” confirme sa croissance soutenue avec la commercialisation de ses parfums et brumes dans 1 450 nouveaux magasins en Pologne.
Après avoir conquis la France, la Hongrie, la Roumanie et la République Tchèque, la marque bordelaise “Margot & Tita” confirme sa croissance soutenue avec la commercialisation de ses parfums dans 1 450 nouveaux magasins en Pologne cet automne. — Photo : Jérémy Boyer

C’est une jeune femme de Bordeaux qui a adjoint une note très personnelle à la touche « made in France » de ses parfums. Les prénoms Margot et Tita rendent ainsi hommage à ses deux grands-mères et les noms de ses fragrances – « Les filles de Bordeaux », « Pique-nique sur les quais », « Week-end à Arcachon », « Vue sur l’océan » – à sa région. Après 15 années passées dans les métiers de l’export et de la prospection internationale en prêt à porter puis en cosmétique, Julie Schoell se lance en 2018. Une amie, Audrey Maingault, la rejoint en tant que directrice de l’offre et « nez ». Leur concept : développer une gamme de parfums à petit prix (12,95 euros) et à la manière d’un dressing, « pour accorder son parfum à son style, à la saison, à ses activités, à ses envies du moment ». Plus de trente-cinq fragrances en 30 ml sont aujourd’hui proposées.

Cinq canaux de distribution

Fin 2018, les premiers échantillons disponibles, réalisés chez des parfumeurs de Grasse et à Carros près de Nice, Julie Schoell décroche son téléphone en quête de rendez-vous avec les responsables achats des distributeurs. La stratégie repose sur un modèle BtoB. « Nous avions identifié cinq typologies de canaux de distribution : les parfumeries, les grands magasins, les drugstores à l’étranger, les duty-free et internet », détaille Julie Schoell. Les parfums bordelais sont rapidement testés pendant deux à trois mois puis mis en vente dans 200 points de vente de la chaîne de parfumeries Marionnaud et 55 des enseignes Galeries Lafayette et à l’aéroport de Bordeaux. À l’international, la marque s’implante, via le réseau Marionnaud, en Hongrie, en Roumanie et en République Tchèque. En Pologne, la chaîne Rossmann s’engage quant à elle à hauteur de 1 450 points de vente pour l’automne 2020.

La rentabilité est atteinte dès la première année avec 90 000 pièces vendues. L’année 2 est celle du confinement. Une progression de 55 % des ventes est pourtant réalisée. Les ventes en ligne s’envolent avec + 20 % par mois. La pause forcée de trois mois est par ailleurs consacrée à développer de nouveaux projets et senteurs. Seule fausse note, un recrutement en marketing-communication est reporté à 2022.

Dans la galaxie Lagardère

La suite sent bon l’Espagne. « C’est ma cible », annonce la créatrice. Ce sont aussi les marchés allemands, italiens, belges et anglais. « Nous envisagerons le grand export dans 4 ou 5 ans », précise Julie Schoell. En attendant la jeune marque souhaite renforcer sa notoriété tout en étoffant sa gamme de parfums et brumes. À Bordeaux, après des phases tests prometteuses, les boutiques duty-free Aelia, enseigne du groupe Lagardère de l’aéroport ainsi que la Grande Pharmacie centrale, constitueraient deux réseaux à développer.

Après avoir conquis la France, la Hongrie, la Roumanie et la République Tchèque seulement 1 an après son lancement, la marque bordelaise “Margot & Tita” confirme sa croissance soutenue avec la commercialisation de ses parfums et brumes dans 1 450 nouveaux magasins en Pologne.
Après avoir conquis la France, la Hongrie, la Roumanie et la République Tchèque, la marque bordelaise “Margot & Tita” confirme sa croissance soutenue avec la commercialisation de ses parfums dans 1 450 nouveaux magasins en Pologne cet automne. — Photo : Jérémy Boyer

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail