Bordeaux

Aménagement

Le projet Coeur Aéroparc devient "Le Cockpit" et sera livré en 2023

Par Astrid Gouzik, le 16 juillet 2021

Le projet de pôle d'innovation Cœur Aéroparc, qui doit accueillir le siège de la technopole Bordeaux Technowest, commencera à sortir de terre en septembre, pour une livraison à l’été 2023. Son constructeur, le groupe Quartus, a transféré l’investissement à un grand groupe national privé.

Le Cockpit accueillera le siège de Bordeaux Technowest mais aussi Aerospace Valley et l’Institut de maintenance aéronautique.
Le Cockpit accueillera le siège de Bordeaux Technowest mais aussi Aerospace Valley et l’Institut de maintenance aéronautique. — Photo : Quartus/Agence BLP & Associés/Drawbotics

Il en aura connu des rebondissements. Le projet Cœur Aéroparc, présenté en 2018, devait initialement être livré fin 2021. Finalement, le site dédié à l’innovation dans l’aéronautique, désormais baptisé "Le Cockpit", commencera à sortir de terre en septembre, pour une livraison à l’été 2023. La crise sanitaire et ses répercussions sur la filière aéronautique n’ont pas été sans conséquences sur le calendrier du projet. Son constructeur, le groupe Quartus, a transféré l’investissement à un grand groupe national privé (dont l’identité n’a pas été communiquée) qui en financera la totalité.

Faire travailler les entreprises locales

Situé à l’angle de l’avenue Marcel-Dassault et du chemin du Phare, à Mérignac, en face du projet "Tarmaq", Le Cockpit regroupera sur 6 500 m2 le futur siège de la technopole Bordeaux Technowest, son incubateur-pépinière de start-up et trois de ses hôtels d’entreprises (ABC, Aéronum et TechnoFab). Il accueillera également le pôle de compétitivité Aerospace Valley ainsi qu’Evering (ex-Institut de maintenance aéronautique). Après mise en service, l’investisseur privé qui finance le projet assurera la gestion d’un hôtel d’entreprises de 3 500 m2 qui complète l’offre immobilière du site. Le restaurant Lulu dans la prairie, qui se trouve actuellement sur l’emplacement du futur site, renaîtra au sein d’un nouveau bâtiment. Qu’il s’agisse de la construction ou de la gestion du site, Quartus prévoit de faire travailler un maximum de start-up accompagnées par Bordeaux Technowest, de PME hébergées dans ses hôtels d’entreprises et, de façon générale, des entreprises locales.

Le Cockpit espère aussi profiter de son environnement très marqué par l’industrie aéronautique. "Des collaborations sont envisagées avec tous les partenaires industriels et académiques de la technopole, et particulièrement avec ses voisins du futur boulevard technologique et de l’avenue Marcel-Dassault, tels que Dassault Aviation, Thales ou encore le futur projet Tarmaq", fait savoir la technopole dans un communiqué.

Le Cockpit accueillera le siège de Bordeaux Technowest mais aussi Aerospace Valley et l’Institut de maintenance aéronautique.
Le Cockpit accueillera le siège de Bordeaux Technowest mais aussi Aerospace Valley et l’Institut de maintenance aéronautique. — Photo : Quartus/Agence BLP & Associés/Drawbotics

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail