Bordeaux

Automobile

Comment Groupe Parot veut concurrencer Aramis Auto

Par Yann Buanec, le 26 juin 2017

Le groupe automobile bordelais lance Zanzicar, un site web de vente de véhicules d’occasions.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

5,6 millions de véhicules d’occasion sont vendus chaque année en France, et 65% de ces transactions se font entre particuliers. C’est pour se faire une place sur ce marché que le groupe automobile Parot vient de lancer zanzicar.fr. Depuis le 20 juin, ce site web propose aux particuliers « une nouvelle façon d’acheter et de consommer son véhicule ». L’internaute peut trouver son véhicule, le financer, profiter d’une livraison à domicile ou en point retrait, obtenir un contrat d’entretien… Pour mettre au point son offre, Parot s’appuie sur plusieurs partenaires : BCA (expertise et reconditionnement), CGI Finance (solution de financement), Identicar (gravage et assurance complémentaire)…

Objectif : 15.000 ventes en 2020

Pour bénéficier d’un stock de voitures dès le lancement de Zanzicar, le groupe Parot a fait l’acquisition en 2016, de l’Auvergnat VO 3000, et du Francilien groupe Behra. Les voitures proposées à la vente sur zanzicar.fr sont donc disponible de suite. 1,7 million d’euros ont été investis dans le lancement du site, et 5 millions d'euros seront investis sur plusieurs années. Pour Alexandre Parot, P-dg du groupe Parot, le lancement de Zanzicar doit permettre de concurrencer les sites Aramis, le Bon Coin ou La Centrale. Objectif affiché : vendre 15 000 véhicules par an à l'horizon 2020.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail