Lyon

Industrie

Textile : La filière compte sur Textival pour tisser des liens

Par Gilles Cayuela, le 06 juin 2014

La première édition de Textival, le 12 juin prochain, sera l'occasion de renforcer les liens entre les acteurs du textile rhônalpin. Objectif ? Poursuivre la reconquête...
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Faire se rencontrer l'ensemble des acteurs du textile rhônalpin, renforcer les liens, les partenariats et agir comme un accélérateur de synergies au sein de la filière : telle est l'ambition de la première édition de Textival, qui se tiendra le 12 juin prochain à la Villa Creatis à Lyon. Initié par les organisations professionnelles textiles de la région - Unitex, Union des industries textiles (UIT) Roanne et régions, Techtera et l'Espace textile - ce rendez-vous B to B devrait témoigner de la diversité des métiers et des marchés du textile rhônalpin. Fournisseurs, donneurs d'ordres et clients potentiels présents sur les différents segments de marchés de la mode et de l'habillement, de la décoration et des textiles à usage technique sont attendus pour cette première édition. « Pour l'instant, nous avons déjà plus de 170 participants inscrits », se félicite Jean-Charles Potelle, président d'Unitex et P-dg de Boldoluc. Si le P-dg du spécialiste lyonnais des textiles à usage technique compte autant sur la réussite de cette première édition, c'est qu'il sait que l'avenir de la filière passera par le travail en réseau et le renforcement des liens entre les acteurs et les territoires. « À Roanne, nous avons une filière textile importante. Nous pourrions en autosatisfaite ; mais nos liens avec Lyon sont de plus en plus étroits et de plus en plus nécessaires. Il est important que toute une région s'implique », confirme Raoul Griffon, P-dg de Griffon et président de l'UIT Roanne et Régions.




Confirmer le rebond

Ce travail en réseau, cet esprit de filière, c'est aussi ce qui est à l'origine du rebond du textile en Rhône-Alpes. « Depuis trois ans, le textile ne perd plus d'emplois en Rhône-Alpes. Mieux, nous prévoyons d'embaucher 500 personnes par an sur la période 2015-2017, affirme Jean-Charles Potelle. Avec 685 établissements, Rhône-Alpes concentre 24 % des entreprises françaises du textile et réalise 20 % du chiffre d'affaires du textile français (2,5 Md€). Ce qui fait de nous la première région textile de France et la 4e en Europe sur les textiles techniques. » Les raisons de ce rebond industriel ? Elles sont multiples. La première réside sans doute dans les investissements en R & D concédés depuis près d'une décennie par les acteurs de la filière. « Depuis sa création il y a neuf ans, le pôle de compétitivité Techtera a monté pas moins de 267 projets mobilisant 242 M€ de budget en R & D », illustre Jean-Charles Potelle. La seconde explication est à chercher dans la capacité des entreprises textiles de Rhône-Alpes à exporter cette créativité (48 % exportent au moins 25 % de leur chiffre d'affaires). « La "French touch" s'exporte. La créativité et la qualité made in France nous ouvrent les portes des marchés internationaux et ceux des pays émergents notamment. La Chine constitue à ce jour pour nos PME, le marché le plus important », constate Yann Biville, P-dg de Belinac à Saint-Étienne et président de l'Espace textile.




Luxe

Si le textile rhônalpin s'exporte bien, voire mieux que celui d'autres régions, c'est grâce à son positionnement dans le luxe et le technique. D'après une enquête de BPIfrance, les débouchés dans ces deux secteurs ont permis de maintenir le chiffre d'affaires de la filière en 2012. Les exportations françaises d'habillements progressent vers les États-Unis (+ 24 %), la Chine et Hongkong (+ 18 %) ou encore le Japon (+ 16 %). Pour conforter ces nouvelles positions et confirmer son rebond, la filière textile devra continuer à se montrer créative et qualitative. En devenant un carrefour incontournable pour la filière, Textival devrait y contribuer.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition