Saint-Étienne

Plasturgie

Saint-Romain porté par la vaisselle adaptée

Par Gilles Cayuela, le 12 mars 2019

Au fil des années, le fabricant ligérien de vaisselle et matériel pour la restauration collective Saint-Romain s'est spécialisé dans la vaisselle adaptée à destination des Ehpad et autres établissements de santé. Un secteur qui tire aujourd'hui la croissance de la PME familiale.

Richard Saint-Romain, président du groupe Saint-Romain à Saint-Etienne, et Sandrine Bayle-Volut, codirigeante
Richard Saint-Romain et sa cousine Sandrine Bayle-Volut codirigent l'entreprise familiale Saint-Romain, fondée à Saint-Étienne il y a 73 ans. — Photo : Gilles Cayuela

Verre à découpe nasale pour éviter la mobilisation des cervicales, assiette ultra-légère pour diminuer le risque de douleur du coude et de syndrome du canal carpien, support et cuillère ergonomique pour lutter contre la tendinite de Quervain… La vaisselle adaptée a le vent en poupe chez Saint-Romain.

« Nous avons lancé notre premier produit adapté il y a 25 ans. Au fil des années, notre gamme s'est étoffée pour atteindre aujourd'hui la trentaine de produits. Et la demande portée par les Ehpad, centres de rééducation et autres établissements de santé, ne cesse d'augmenter », confie Richard Saint-Romain, qui a repris les rênes du groupe Saint-Romain (30 salariés ; 8 M€ de CA ; 2 sites à Saint-Étienne et 1 à Charlieu) il y a une quinzaine d'années.

Un moteur de croissance

À tel point que, pour la PME fondée il y a 73 ans, ce qui devait être une simple diversification est en passe de devenir un véritable succès. « Notre métier historique, c'est la vaisselle et le matériel à destination de la restauration collective. Au sein de ce marché, le segment de la santé s'est fortement développé ces dernières années. Aujourd'hui, la vaisselle adaptée est un vrai moteur de croissance pour nous. Elle représente 50 % de notre chiffre d'affaires et devrait atteindre 60 à 70 % d'ici 5 à 10 ans », anticipe le président de la holding qui chapeaute le groupe familial.

« La vaisselle adaptée est devenue un mode de raisonnement que l'on intègre dans tous nos produits. »

Saint-Romain, qui a enregistré une croissance de 5 % par an sur les trois dernières années grâce à ce segment porteur, a prévu d'investir entre 200 000 et 250 000 euros par an sur les trois prochaines années en R&D pour compléter sa gamme. « En général, on sort entre 3 et 4 nouveaux produits par an. Sur la période 2019-2021, on prévoit d'en sortir entre 10 et 15 par an », précise Richard Saint-Romain.

Cap sur l'export

Il faut dire que la pyramide des âges, particulièrement favorable en France, incite à l'optimisme. « Mais nous ne visons pas que le marché de vieillesse et de la santé, argumente le dirigeant. La vaisselle adaptée est aujourd'hui inscrite dans notre ADN. C'est un mode de raisonnement que l'on intègre dans tous nos produits et qui va se diffuser dans tous les secteurs d'activité. Un produit adapté peut aujourd'hui se vendre dans n'importe quelle collectivité. S'il est bien pensé, bien fait, il apportera un plus. Ce qui va aussi nous permettre de nous démarquer de la concurrence. »

Sans parler des perspectives de développement à l'export. « Aujourd'hui nous réalisons 10 % de notre chiffre d'affaires à l'export, dont 3 % sur la vaisselle adaptée. L'objectif va être de développer ces ratios dans les années à venir, en ciblant notamment le Canada et le Moyen-Orient, où nous sommes bien implantés dans la restauration collective, décrypte Sandrine Bayle-Volut, cousine de Richard Saint-Romain et codirigeante de l'entreprise. Nos collecteurs de déchets sont aujourd'hui référencés dans tous les hôtels des Émirats et on essaie de lancer notre gamme de vaisselle adaptée. Cela prend du temps, car ils ne traitent pas la vieillesse comme en Europe. Les anciens sont gardés à la maison. Mais avec le développement du pouvoir d'achat, c'est en train de changer. »

Richard Saint-Romain, président du groupe Saint-Romain à Saint-Etienne, et Sandrine Bayle-Volut, codirigeante
Richard Saint-Romain et sa cousine Sandrine Bayle-Volut codirigent l'entreprise familiale Saint-Romain, fondée à Saint-Étienne il y a 73 ans. — Photo : Gilles Cayuela

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.