Auvergne Rhône-Alpes

Numérique

Pourquoi l'auto-école en ligne LePermisLibre décolle

Par Audrey Henrion, le 15 mars 2021

LePermisLibre, une auto-école 100 % en ligne inventée en 2015 à Lyon par deux jeunes étudiants, cartonne. Passée de 11 à 35 salariés en un an, elle recense désormais 220 000 candidats et voir son chiffre d’affaires exploser.

LePermisLibre, fondé par Lucas Tournel et Romain Durand à Lyon, a triplé ses effectifs en un an.
LePermisLibre, fondé par Lucas Tournel et Romain Durand à Lyon, a triplé ses effectifs en un an. — Photo : LePermisLibre

Créée en 2015 à Lyon, la start-up LePermisLibre a été l’un des premiers acteurs à numériser le passage du permis de conduire, l’examen le plus passé en France avec 1,2 million de candidats par an. Ces fondateurs, Lucas Tournel et Romain Durand, étudiants à l’époque, ont mis à profit la réforme du permis de conduire engagée en 2014. "Les auto-écoles traditionnelles avaient en quelque sorte privatisé l’examen du code de la route. Or, le code pouvait désormais se dérouler hors de leurs murs", décrit Lucas Tournel.

Prix en dessous du marché

Passée entre janvier 2020 et janvier 2021 de 11 à 35 salariés, cette jeune pousse affiche une croissance insolente de son chiffre d'affaires (non communiqué) de 300 % en un an. Sa promesse : suivre des cours de code en ligne à volonté pendant un an pour 19 euros (auxquels il faut ensuite ajouter 30 euros pour l’examen). Et la conduite (hors conduite accompagnée) pour 729 euros. Des tarifs 35 % moins chers en moyenne que ceux pratiqués par les auto-écoles classiques. En mars 2021, la plateforme recense 220 000 candidats et 450 moniteurs à Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Nantes.

Les confinements de 2020 ne sont pas étrangers à l’explosion des inscriptions sur LePermisLibre. "Nous avons absorbé un quadruplement des inscriptions pour le passage du code de la route pendant le printemps 2020, avec des cours en direct enregistrant jusqu’à 500 connexions simultanées. Et nous voyons maintenant ces inscrits glisser vers les heures de conduite", raconte Lucas Tournel. L'objectif de LePermisLibre est désormais d'atteindre 1 000 moniteurs indépendants d’ici fin 2021, et d'élargir la zone de chalandise en périphérie des métropoles déjà couvertes.

Une plateforme très contrôlée

Le succès de la plateforme réside dans "l’expérience utilisateur" intuitive et simplissime. Chaque candidat suit avec précision ses entraînements et ses résultats au code dans les neuf thèmes de l’examen (conducteur, route, environnement, mécanique et équipements…). Des sessions en direct ou des cours en streaming complètent les cours et les tests illimités durant l’année de validité de l’inscription.

LePermisLibre qui, à ses débuts, a subi plusieurs contrôles de la préfecture du Rhône, au point d’être passé non loin de la fermeture administrative, propose aujourd’hui un modèle "en conséquence très crédible et viabilisé", sourit le cofondateur.

Élargir l’offre de services clients

Pour maintenir le flux de candidats, l’entreprise investit sur les services. Depuis peu, elle propose des casques cartonnés pour téléphones portables. Fixés devant les yeux avec des lunettes 3D, ils sont censés produire une sensation de conduite. Si la proposition baptisée VR 360° n’est pas encore très convaincante, elle reste gratuite. "Notre enjeu est d’être aux côtés du candidat et de maximiser ses chances de réussite pour continuer à gagner des parts de marché", indique l'entreprise. Qui affiche 67,5 % de réussite au code de la route et 62 % à la conduite au premier passage. La suite pour le site lyonnais : proposer la conduite accompagnée et vendre des produits additionnels, comme des assurances jeune conducteur.

LePermisLibre, fondé par Lucas Tournel et Romain Durand à Lyon, a triplé ses effectifs en un an.
LePermisLibre, fondé par Lucas Tournel et Romain Durand à Lyon, a triplé ses effectifs en un an. — Photo : LePermisLibre

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail