Lyon

Environnement

OuiCompost se développe sur un site de 800 mètres carrés à Lyon Confluence

Par Julie Van Ossel, le 09 avril 2021

L'entreprise OuiCompost, dont l'ambition est de démocratiser le compost urbain en région lyonnaise, s'installe dans un nouveau lieu pour développer son activité.

La jeune pousse OuiCompost s’installe dans le quartier Confluence à Lyon.
La jeune pousse OuiCompost s’installe dans le quartier Confluence à Lyon. — Photo : OuiCompost

La jeune entreprise lyonnaise OuiCompost (7 collaborateurs), qui fait du compost à partir de déchets alimentaires collectés auprès des supermarchés et des entreprises, a déménagé début janvier sur un site de 800 mètres carrés à Confluence, sur la presqu'île de Lyon. 

"Pour l'instant, nous avons installé sur place trois composteurs électromécaniques. Nous prévoyons l'arrivée d'un quatrième dans quelques semaines, ce qui nous permettrait de valoriser 200 tonnes de déchets par an, et ainsi d'être rentable", décrit Marc Ferrieux, cofondateur et président de OuiCompost. La société récupère les restes alimentaires et déchets végétaux à vélo auprès des supermarchés, fleuristes et entreprises lyonnaises, pour les transformer en compost. "Notre modèle économique repose sur la facturation des collectes et la vente du compost, mais notre volonté est d’installer des micro-unités de compost au cœur de la ville, au plus proche des gisements des biodéchets que nous collectons", ambitionne le dirigeant.

Un compost biologique et local

Grâce aux composteurs électromécaniques, le fertilisant est fabriqué en seulement deux mois (15 jours dans la machine et un mois et demi dans des bacs de maturation), contre neuf mois minimum avec la méthode classique. Le compost obtenu, biologique et local, sera vendu en sachets à des maraîchers urbains ou des épiceries. "Notre produit fini est disponible dans les lieux de collecte des biodéchets, pour former la boucle vertueuse de l’économie circulaire", plaide Marc Ferrieux.

OuiCompost, officiellement créé en mars 2019 par quatre associés, a été accompagné par Ronalpia, l’incubateur lyonnais spécialisé dans l’économie sociale et solidaire puis par Foodshaker, l'incubateur de l’école lyonnaise d'ingénieurs en agronomie, agroalimentaire et environnement Isara. La start-up a été financée par des investissements personnels et des emprunts bancaires (100 000 euros en tout). OuiCompost a également obtenu des fonds via le club d'investisseurs particuliers "Les Cigales".

La jeune pousse OuiCompost s’installe dans le quartier Confluence à Lyon.
La jeune pousse OuiCompost s’installe dans le quartier Confluence à Lyon. — Photo : OuiCompost

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail