Lyon

Numérique

La start-up Kiilt veut automatiser le dossier de financement bancaire

Par Coline Bérard, le 22 juin 2022

La start-up lyonnaise Kiilt propose d’assister les futurs propriétaires dans l’obtention de leur crédit immobilier en s’appuyant sur une intelligence artificielle. Son fondateur Ricardo Rodrigues vise les 3 millions d'euros de chiffre d'affaires la première année.

Ricardo Rodrigues a fondé la start-up Kiilt en juin 2022 à Lyon.
Ricardo Rodrigues a fondé la start-up Kiilt en juin 2022 à Lyon. — Photo : Kiilt

Assister les futurs propriétaires dans l’obtention d’un crédit immobilier en leur offrant un service plus rapide et moins cher : c’est l’ambition de Kiilt, une start-up lancée début juin 2022 par Ricardo Rodrigues à Lyon. L’idée est d’automatiser les grosses étapes de courtage pour déterminer la capacité d’emprunt, et accélérer le processus de l’achat immobilier par la production d’une attestation de faisabilité ou même du dossier de financement.

Trois semaines de délais gagnés

L’entreprise propose dans un premier temps l’analyse complète de la situation de l’emprunteur, de ses revenus à son taux d’endettement, en passant par sa gestion bancaire. L’intelligence artificielle attribue en quelques minutes un score mesurant la probabilité de réussite du financement immobilier, et propose ensuite une attestation de faisabilité.

Le deuxième produit proposé par Kiilt est la réalisation d’un dossier de financement complet. La conception de ce dossier se fait automatiquement, sous la supervision d’un conseiller. "Nous ne jouons pas les intermédiaires avec les banques, mais le gain de temps que nous offre l’automatisation nous permet de suivre les clients de beaucoup plus près", explique Ricardo Rodrigues. "Les clients sont préparés par nos conseillers à leurs entretiens avec les banques, et suivis jusqu’à l’obtention de leur emprunt." En moyenne, l’entrepreneur estime que le porteur de projet peut gagner près de trois semaines de délais.

3 millions d'euros de chiffre d'affaires la première année

Kiilt cible à la fois les particuliers novices et les professionnels comme les courtiers et les agents immobiliers en tant qu'apporteurs d’affaires. La start-up ambitionne d’atteindre les 20 000 attestations et 8 000 dossiers de financement délivrés à l’été 2023 à des particuliers. Côté professionnels, l’objectif est de 2 000 abonnements de courtiers et de 25 000 attestations apportées par des agents immobiliers. Au total, Ricardo Rodrigues compte atteindre un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros sur son premier exercice (mi-2023). Pour cela, la start-up basée à Saint-Romain-en-Gal (Rhône) a lancé le recrutement d’une dizaine de personnes, qui viendront s’ajouter aux six déjà en place actuellement dans les bureaux de Lyon.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition