Auvergne Rhône-Alpes

Banque

La Caisse d'Épargne Rhône-Alpes a maintenu le cap en 2020

Par Audrey Henrion, le 27 avril 2021

Malgré le contexte sanitaire de 2020, la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes présente des résultats "à la hauteur des prévisions", avec une activité commerciale au rendez-vous.

Le comité de direction générale de la Caisse d'Epargne Rhône Alpes : Frédéric Martin, Fabienne Bochet, Didier Bruno, Alain Denizot, Andrea Joss et Guillaume Iserentant.
Le comité de direction générale de la Caisse d'Epargne Rhône Alpes : Frédéric Martin, Fabienne Bochet, Didier Bruno, Alain Denizot, Andrea Joss et Guillaume Iserentant. — Photo : Caisse d'Epargne Rhône-Alpes

Si l’année 2020 est qualifiée de "hors-norme" par les dirigeants de la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes (groupe BPCE), elle n’a pas fait vaciller cette antenne qui couvre l'Est de la région Auvergne Rhône-Alpes (Ain, Isère, Rhône, Savoie et Haute-Savoie). Solide sur ses appuis, la banque coopérative (3 000 salariés, 280 agences, 1,5 million de clients) réalise un produit net bancaire de 688,1 millions d’euros en 2020, au même niveau que celui de l’année 2019, alors de 692,4 millions d’euros. "Nos résultats sont conformes au budget arrêté en début d’année", précise Alain Denizot, président du directoire de la Caisse d'Épargne Rhône-Alpes, indiquant que 136 millions d’euros vont être affectés en réserve et 16 millions d’euros alloués aux parts sociales des sociétaires de la banque régionale.

2,8 milliards de crédits immobiliers

Au cours de cette année de crise, la banque a accordé quelque 5 800 prêts garantis par l’État (PGE) pour un montant de 910 millions d’euros.
Avec 2,8 milliards d’euros de crédits immobiliers délivrés aux particuliers, elle fait un peu moins de volume qu’en 2019 (3,3 milliards), qualifiée d'année exceptionnelle. Elle a également délivré 600 millions d’euros de crédit à la consommation.

Selon les dirigeants de la banque qui siège au sein de la Tour Incity (Lyon 3e), le fait marquant de 2020 s’incarne dans le taux d’épargne et de dépôts effectués par les particuliers. "Avec 1,4 milliard d’euros déposés sur ce que l’on appelle traditionnellement les "comptes chèques", nous sommes à + 200 % par rapport à nos prévisions", souligne le dirigeant, l’expliquant par un réflexe de protection et de prudence, et un contexte rendant la consommation difficile.

L’année 2020 a permis aussi de poursuivre le financement de certains projets, dont la rénovation et l’extension de l’hôpital d’Annecy (Haute-Savoie), la conduite d’opération de logements notamment aux Menuires (Savoie) et la contribution à l’émergence de nouveaux bâtiments logistiques, notamment ceux des liqueurs Chartreuse (Isère).

Le comité de direction générale de la Caisse d'Epargne Rhône Alpes : Frédéric Martin, Fabienne Bochet, Didier Bruno, Alain Denizot, Andrea Joss et Guillaume Iserentant.
Le comité de direction générale de la Caisse d'Epargne Rhône Alpes : Frédéric Martin, Fabienne Bochet, Didier Bruno, Alain Denizot, Andrea Joss et Guillaume Iserentant. — Photo : Caisse d'Epargne Rhône-Alpes

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail