Loire

Textile

Après les masques, Groupe Tissage Robert Blanc mise sur les tissus techniques

Par Gilles Cayuela, le 08 novembre 2021

Fortement mobilisé au plus fort de la crise sanitaire pour produire des masques, le groupe ligérien Tissage Robert Blanc va désormais privilégier sa filiale tissus techniques industriels avec un investissement de 500 000 euros.

Le groupe Tissage Robert Blanc va investir 500 000 euros dans de nouvelles machines dédiées au développement de fibres recyclés pour des tissus techniques.
Le groupe Tissage Robert Blanc va investir 500 000 euros dans de nouvelles machines dédiées au développement de fibres recyclés pour des tissus techniques. — Photo : Tissage Robert Blanc

À Bourg-Argental, le fabricant de tissu Groupe Tissage Robert Blanc (40 salariés ; 15 M€ de CA) va investir 500 000 euros pour doter sa filiale Inovtech, dédiée aux tissus techniques pour l’industrie, de son propre outil de production. "Depuis sa création en 2011, InovTech était une société commerciale qui s’appuyait sur l’outil industriel de Tissage Robert Blanc. Là, nous franchissons une étape importante avec nos deux premières machines", explique Luis Macedo, le directeur commercial et développement d’InovTech.

Attendues pour la fin de l’année, ces deux premières machines seront dédiées au "développement de fibres recyclées afin de répondre aux besoins spécifiques d’un client pour des supports d’enduction". Un nouveau marché qui devrait porter ses fruits à partir de 2023, le temps d’effectuer les phases de prototypages. "Cela devrait nous amener une croissance de 10 % du chiffre d’affaires du groupe avec une part d’InovTech qui devrait passer de 30 à 40 %", indique Luis Macedo.

Le marché des masques à l’arrêt

Pour Groupe Tissage Robert Blanc, qui s’est massivement mobilisé durant la crise sanitaire avec la fabrication de 4 millions de masques barrières réutilisables de catégorie 1 depuis avril 2020, la priorité semble donc désormais donnée aux tissus techniques. "Les masques nous ont permis de compenser l’arrêt de nos activités dans la mode et le prêt-à-porter avec une très forte orientation auprès des collectivités jusqu’à fin 2020, et des volumes moindres et plus tournés vers les entreprises et la personnalisation de janvier à mai 2021. Depuis, il faut bien reconnaître que l’activité s’est très fortement tassée", explique Luis Macedo.

En juin, le groupe ligérien a pourtant décidé de sortir un masque ultra respirant et adapté à la pratique sportive en misant notamment sur une réouverture des salles de sport conditionnée au port du masque. Il n’en fut rien puisque c’est le passe sanitaire qui a été retenu par le gouvernement comme axe stratégique du déconfinement. Résultat, le dernier-né de la gamme des masques Tissage Robert Blanc n’a pour l’instant pas connu le succès escompté.

Les tissus techniques comme levier de croissance

"Pour l’instant, nous en avons vendu un peu moins de 1 000 exemplaires sur notre boutique en ligne, mais nous sommes en train de développer un réseau de pharmacies pour assurer sa distribution sachant que ce masque ultra respirant peut aussi être utilisé en entreprise pour certains travaux qui nécessitent des efforts physiques et donc un meilleur confort en termes de respirabilité", argumente Pauline Gibert, la chargée de communication du groupe.

Soucieux d’adapter la communication autour de son masque de sport pour en faire désormais "un masque de sport et du quotidien", le groupe Tissage Robert Blanc ne semble toutefois plus réellement miser sur les masques pour poursuivre sa croissance. "Nous avons une gamme sur laquelle nous avons beaucoup investi, mais nous n’irons pas plus loin. Nous allons plutôt poursuivre nos investissements dans les tissus techniques et InovTech Industrie", conclut Luis Macedo.

Le groupe Tissage Robert Blanc va investir 500 000 euros dans de nouvelles machines dédiées au développement de fibres recyclés pour des tissus techniques.
Le groupe Tissage Robert Blanc va investir 500 000 euros dans de nouvelles machines dédiées au développement de fibres recyclés pour des tissus techniques. — Photo : Tissage Robert Blanc

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail