Meurthe-et-Moselle
Scannell Properties veut livrer sa plateforme logistique basée à Atton pour fin 2024
Meurthe-et-Moselle # Logistique # Investissement

Scannell Properties veut livrer sa plateforme logistique basée à Atton pour fin 2024

S'abonner

Développeur et investisseur immobilier états-unien, Scannell Properties porte le projet d’une plateforme logistique de 31 600 m2 à Atton, en Meurthe-et-Moselle, sur des terrains laissés en friches.

Les 31 600 m2 d'entrepôts logistiques portés par Scannell Properties à Atton sont divisibles en cinq cellules — Photo : Scannell Properties

Équidistante des villes de Nancy et Metz, à trois heures de camion de Strasbourg et cinq heures de Paris, la situation géographique de la nouvelle plateforme logistique développée à Atton, en Meurthe-et-Moselle, par le groupe Scannell Properties est décrite comme "idéale" par Hugues Desbarrières, le directeur du développement France du spécialiste américain de l’immobilier logistique.

D’une surface de 31 600 m2, la nouvelle plateforme va offrir une capacité de stockage de 65 000 emplacements palettes, et se composera de cinq cellules d’environ 6 000 m2, dont l’une sera subdivisée en une sous-cellule de 3 000 m2 dédiée à l’entreposage de produits spécifiques. La livraison est programmée pour le quatrième trimestre 2024. "Sept emplacements seront réservés aux stationnements des poids lourds et 28 aux véhicules électriques pour favoriser l’utilisation de mobilité plus douce", décrit le promoteur américain, qui n’a pas communiqué le montant de l’investissement prévu.

Installée sur cinq parcelles appartenant à différentes entreprises, la plateforme d’Atton, appelée "Logisticpark", a été conçue pour ne pas mobiliser de nouvelles terres à artificialiser, répondant ainsi "à l’objectif du zéro artificialisation nette", souligne le promoteur. "Développée sur une friche et conçue selon les plus hauts standards de certification, elle offrira aux industriels, chargeurs et logisticiens un outil neuf adapté à leurs besoins opérationnels", souligne Hugues Desbarrières.

Des panneaux photovoltaïques et des labels

Située à proximité de la forêt domaniale de Facq-et-Juré, la nouvelle plateforme sera entourée d’un "corridor écologique" : sur "les huit hectares de foncier, près de 28 000 m2 seront consacrés à favoriser la biodiversité". Toujours avec l’idée de minimiser l’impact de la plateforme, les équipes de Scannell Properties ont prévu d’installer 6 431 panneaux photovoltaïques sur la toiture du bâtiment, couvrant une surface totale de 12 558 m2 : "Ils offriront une puissance électrique estimée de 2,67 MWc", pour une production totale d’énergie qui devrait être supérieure à la consommation des 900 habitants d’Atton.

Autant d’efforts qui devront permettre à Scannell Properties de bénéficier de la certification "Breeam Very Good", garantissant la mise en place de solutions durables et respectueuses de l’environnement durant tout le cycle de vie du bâtiment, ainsi que le label "BiodiverCity", soulignant l’intégration du projet dans la nature.

Fondée en 1990, basée à Indianapolis, Scannell Properties opère aux États-Unis, au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni et a réalisé plus de 530 projets totalisant 13,8 millions de mètres carrés. Le volume de développement annuel de la société est estimé à 5 milliards de dollars. Dans le Grand Est, la société a racheté les 27 300 m2 de l’ancien entrepôt logistique de Lidl, à Gondreville, en Meurthe-et-Moselle. Après le départ de l’enseigne, le promoteur compte rénover la plateforme, en travaillant notamment sur les performances énergétiques du bâtiment, avant de la remettre sur le marché.

Meurthe-et-Moselle # Logistique # Investissement