Résultats records en 2021 pour la banque publique d'investissement Bpifrance
# Banque # Capital

Résultats records en 2021 pour la banque publique d'investissement Bpifrance

S'abonner

Bpifrance a renforcé son rôle central dans le financement de l’économie française dans le contexte de la crise du Covid et de la relance avec pas moins de 100 milliards d’euros injectés en l’espace de deux ans. Les aides aux entreprises ont à nouveau dépassé les 20 milliards d’euros en 2021, comme en 2020.

Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance — Photo : DR

Si la crise du Covid a impacté avec violence l’économie hexagonale et fragilisé un grand nombre d’entreprises, elle a en revanche renforcé le système bancaire et financier et particulièrement le rôle central occupé par la banque publique d’investissement. Bpifrance, qui célébrera ses dix années d’existence en 2023, est en effet devenu un rouage incontournable à la fois de l’accompagnement des entreprises en situation de crise et de l’aide à la relance à l’heure d’une croissance retrouvée.

La banque contrôlée par l’État et la Caisse des Dépôts a publié jeudi 3 février son bilan annuel d’activité qui témoigne de cette montée en puissance, avec pas moins de 50 milliards d’euros injectés à nouveau dans l’économie française au cours de l’année écoulée, après les 50 milliards d’euros dépensés en 2020.

9 700 entreprises financées

Un activisme financier réalisé au travers des activités habituelles de garantie, de crédits, d’investissements et d’assurance-export. Dans ce contexte, l’aide apportée aux entreprises prend toute son importance avec quelque 20,3 milliards d’euros de prêts et d’aides à l’innovation accordés, presque autant qu’en 2020 (20,7 milliards), et un peu plus qu’en 2019 (18,7 milliards). Au total 9 700 entreprises ont bénéficié de crédits à moyen et long termes de Bpifrance en 2021, notamment dans le cadre du plan de relance.

La prédominance financière de l’établissement s’est également confirmée dans le secteur de l’innovation avec 4,4 milliards d’euros de subventions et de prêts accordés à des entreprises innovantes, trois fois plus qu’en 2019. Bpifrance, déjà présente au capital de 11 des 25 licornes tricolores, a également renforcé sa présence dans le capital des start-up hexagonales en accompagnant les levées de fonds de jeunes pousses prometteuses (Contentsquare, Younited, Mano Mano) ou de belles ETI (Seqens, Cerba et Diot-Siaci Saint Honoré).

Au final, l’établissement public engrange en 2021 des bénéfices records de 2,2 milliards d’euros sur ses cessions de participations (+43 % en un an). Des chiffres qui se traduiront dans les résultats financiers de la banque qui seront publiés le mois prochain avec un bénéfice net record attendu de 1,8 milliard d’euros qui effacera les pertes constatées en 2020, du fait des provisions financières importantes résultantes de la crise.

# Banque # Capital