Lyon
Renault Trucks investit 132 millions d’euros dans une nouvelle plateforme logistique
Lyon # Industries du transport # Investissement

Renault Trucks investit 132 millions d’euros dans une nouvelle plateforme logistique

S'abonner

Filiale du groupe Volvo, Renault Trucks s’apprête à construire près de Lyon un entrepôt XXL ultramoderne pour le stockage et la distribution de ses pièces de rechange. Le bâtiment à énergie positive illustre son engagement à se décarboner et sa volonté de soigner sa marque employeur.

Renault Trucks va construire une plateforme logistique sur son site historique de Saint-Priest — Photo : DR

Le constructeur de camions lyonnais Renault Trucks annonce la construction d’une nouvelle plate-forme logistique dotée d’une enveloppe budgétaire de 132 millions d’euros. Le futur bâtiment de 46 000 m² accueillera le centre mondial de distribution des pièces de rechange de la marque, en remplacement d’installations anciennes. Il sera implanté au cœur de son site de Lyon Saint-Priest, où est situé le siège social du groupe de 9 450 salariés.

Un entrepôt robotisé de 46 000 m² 

La plateforme, qui emploiera près de 500 salariés, sera composée d’un entrepôt flexible et évolutif intégrant un stockage standard, une zone entièrement automatisée dédiée aux petites pièces et un espace réservé au stockage des batteries. "D’importants efforts seront par ailleurs déployés pour améliorer l’ergonomie et le confort de travail des opérateurs, incluant la robotisation de certaines opérations et l’optimisation des racks de stockage", indique un communiqué.

Un bâtiment à énergie positive

Le projet est conçu pour être un bâtiment à énergie positive. Équipé de panneaux photovoltaïques sur l’ensemble de la toiture, il produira de l’électricité renouvelable couvrant ses propres besoins - chauffage du bâtiment, alimentation des chariots élévateurs, etc., et ceux de bâtiments voisins.

Dépollution des sols

La filiale du groupe Volvo prévoit trois années de travaux pour implanter la plate-forme logistique sur le site d’une ancienne usine, nécessitant au préalable la destruction du bâtiment existant et la dépollution des sols. La réhabilitation de cette friche industrielle respectera le principe de zéro artificialisation des sols. La première pierre devrait être posée en 2026 pour une livraison de l’entrepôt à la mi 2028.

Réorganisation des sites lyonnais

Centenaire, l’actuel bâtiment du centre de distribution, situé à Vénissieux, n’est plus adapté aux exigences environnementales et opérationnelles des activités de logistique. Après avoir étudié toutes les options, y compris le transfert de l’activité vers un autre site, le constructeur de poids lourds a finalement fait le choix de réimplanter sa plate-forme logistique à Saint-Priest, à l’emplacement actuel de son usine de fabrication de ponts et d’essieux. Cette dernière sera transférée à Vénissieux, à proximité de l’usine de production des moteurs.

Lyon # Industries du transport # Logistique # Investissement
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise RENAULT TRUCKS